AMANTS

mysterieuse



Poser mes lèvres sur ses maux…Lui dire je t'aime recto-verso, dans l'ombre et la lumière, amante funambule d'une vie sans filet.

Donner un souffle à mes mots… Les déposer ici ou là …Plutôt là, au détour de ses larmes…Ou bien ici, tout au creux de ses charmes, de ceux dont il cache les armes derrière ses paupières, quand son désir s'épanche comme un poison violent dont on meurt avant que d'y succomber .


Ce désir, ce désir intarissable, incroyable, talentueux de déraison, qu'il ressent à mon approche est une pure découverte dans ma vie amoureuse.  Il me dit Succube de ses envies les plus sombres, m'aime en tant que telle …Ses mains ont pourtant  sur ma peau, la patience d'un Ange qui tente d'apprivoiser un démon bien étrange. Il écrit sur mon corps ce qu'il n'ose me dire, tous ces mots interdits  entrainant ma dérive, d'entre mes parenthèses jusqu'au  cœur de ma prose, cette fleur effeuillée qui abreuve sa langue d'un nectar enivrant.

Que dire des émotions qu'à mon cœur il inflige, lorsque sa dévotion donne à mon âme des doutes sur la solidité d'une vie sans nuage, d'une vie sans entrave dont il est à présent trublion captivant.


Il a su capturer l'indomptable sauvageonne que j'avais cultivé, a su la mettre à nu, de son  ondulante crinière  jusqu'en ses creux sacrés, charnels et censurés …Inutile aujourd'hui de tenter  de me défaire des liens qu'il a tissé comme une toile d'araignée. A lui je suis liée, mon corps à sa portée, quand le destin entrouvre  une faille temporaire dans nos vies parallèles. Alors nos corps trop longtemps malmenés par une distance injuste retrouvent toute la beauté d'une fièvre complice capable de sceller deux silhouettes en dérive. Les désirs s'interpellent sur nos peaux affolées comme les certitudes d'un amour à combler de luxure et blessures , de passion et baisers, morsures et déchirures, de douceurs et douleurs jusqu'à l'insupportable , l'extase conjuguée pour une seule entité.

Amants à en crever, quand le manque s'interpose comme une muraille cruelle …

Amants à en mourir, lorsque la jouissance s'invite comme une puissance indomptable et sacrée…

Amants à en pleurer, quand nos cœurs lacérés d'une séparation, de leurs lambeaux de chair exhalent des larmes de sang, lymphe rouge carmin de notre déchirure…  

 

© 2014 Mysterieuse

  

 

  • j'adore...c'est juste beau!

    · Ago almost 6 years ·
    Suicideblonde dita von teese l 1 195

    Sweety

  • C'est magnifique...

    · Ago almost 6 years ·
    Tumblr md56jvx1ex1r44qrfo1 500

    csdbdl

  • Wouah ! Merci beaucoup...Touchée au Coeur

    · Ago almost 6 years ·
    Thumbnail (2)

    mysterieuse

  • Alors là tu excelles++++ c'est sublime, cette absence de vulgarité, cette description vraie et pudique en même temps. En dehors du fait que je serai incapable d'écrire des textes si beaux, je te dis cœurs (ce qu'il en reste à mettre) et >C>D>C et merci. et tout et tout.... BRAVO MYSTERIEUSE

    · Ago almost 6 years ·
    Avatar

    Helene Bartholin

Report this text