Amertume

Joël Martineau

J'aurais voulu tout vous donner,

Les couleurs bleues et l’arc-en-ciel,

Les marguerites et les bleuets,

Des bouquets d’amour passionnel.

Les ans nouveaux, les jours de fête,

Les faire briller tourbillonner,

Etinceler mille paillettes,

S’amuser chanter et danser.

J’rêvais de fleurs dans mes hivers,

Que de dimanches de jours d’été,

Faire tourner la terre à l’envers,

Que tout soit beau pour en rêver.

On a brisé mon univers,

J’en suis malade, dans le décor,

Que couleurs fades dégoût amer,

Dernière lutte, un corps à corps.

Convalescent de mon enfance,

Je suis meurtri  plus de santé,

Que des blessures d’adolescence,

Dans les regrets de ce passé.

J’ai tout laissé à l’abandon,

Dans ce voyage désespéré,

Pour devenir le vagabond,

De mes pensées désordonnées.

  • "Confessions d'un malandrin" mais je préfère la version en italien "Confessioni di un malandrino". En l'écoutant je sens les coeurs qui saignent, le mien et celui de l'interprète.

    · Ago over 1 year ·
    Coucou plage 300

    aile68

  • Quel talent! Bravo! ça me fait penser à une chanson d'Angelo Branduardi qui dit: "Je suis malade d'enfance et de souvenirs". Je vous cherche le titre de suite!

    · Ago over 1 year ·
    Coucou plage 300

    aile68

  • Je n'avais pas lu celui-ci! Il est vraiment superbe dans sa nostalgie!

    · Ago about 6 years ·
     20160514 112546 (2)

    Colette Bonnet Seigue

  • Magnifique!

    · Ago over 7 years ·
    P1040681 465

    yan--2

Report this text