Baise-moi!

mat_lartnak

Baise-moi,

j'en peux plus.

Baise-moi,

je brûle, tu comprends,

je brûle!

J'ai besoin d'épancher cette fièvre avant qu'elle me consume.

J'suis au bord de l'auto-combustion là,

Faut que tu fasses quelque chose,

je vais partir en fumée,

je vais finir en vapeur,

en conduit de cheminée.

J'vais disparaître, imploser.

Tu les vois ces gouttelettes de désir contenu

qui perlent par chaque pore de ma peau.

Tu la sens cette libido trop longtemps refoulée

qui emplit toute la pièce, qui emplit même la rue, la ville, la planète entière, l'univers lui-même.

J'suis plus qu'une boule de désir qui palpite à s'en rompre.

Tu l'entends ce big-bang intérieur,

cette rupture qui s'échoue juste au bord de mes lèvres.

Cette explosion d'hormone,

cet arc-en-ciel de phéromone, de testostérone, de progestérone et d'oestrogène,

ce bourgeonnement, ce tremblement, ce fourmillement.

J'en ai besoin, j'ai besoin que tu me baises,

que tu me baises fort, longtemps,

avec intensité, avec application.

j'ai besoin de chair, d'humain, j'ai besoin d'odeur,

que ça sente le cul!

j'veux m'enivrer de nos sexes trempées, poisseux, puants.

Je veux qu'on explore chaque recoin, avec nos doigts, nos mains, nos bouches, nos langues.

J'veux qu'tu m'écartèles le cœur!

Alors prends-moi,

prends-moi vite.

Fais ce que tu veux mais prends moi!

J'veux rien savoir j'veux pas d'question,

j'veux animal, corps, pulsion.

J'veux plus exister, j'veux fondre, j'veux être subatomique, urbi et orbi.

J'veux entendre les cellules de mon corps qui font "ploc".

J'veux m'sentir tellement vivant qu'j'ai l'impression d'mourir.

J'veux me perdre dans le labyrinthe de mes sens.

J'suis plus personne, j'suis juste un amas de nerf, de muscles, de chair vibrante, oscillant dans l'espace et tendu à l'extrême.

J'suis une salope et je vous emmerde.

Parce qu'il a pas de salope, salope ça existe pas.

Y'a que du désir, que du plaisir.

Dans la douleur, dans la tristesse,

dans la joie, dans la honte, dans la liesse.

Du plaisir!

Baiser et être baisé.

Baiser et prendre son pied.

Se faire baiser n'importe où et n'importe quand

pourvu qu'on prenne son pied,

qu'on jouisse jusqu'à l'ivresse,

jusqu'à détruire l'instant,

jusqu'à l'oubli total, absolu.


Report this text