Bulles de mousse

Francis Etienne Sicard Lundquist

Sonnet

A l'ourlet de la mer la main d'un vieux pécheur

Coud des rêves de brume et des bouts de mémoire

Au fil de son esprit dont les reflets de moire

Cachent des souvenirs d'une grande fraîcheur.

 

Scrutant l'immensité son regard de faucheur

Tranche l'éternité prise dans un ciboire

Rempli de larmes d'or offertes à la gloire

D'un soldat inconnu d'un penchant pleurnicheur.

 

Il partage sans voix avec une mouette

Des bribes de serment que le ressac fouette

Avec la cruauté d'un songe qui s'enfuit.

 

Or dans ses mains de cuivre ouvertes à la lune

Déjà se fige un pli qui trace la fortune

Comme un coup de couteau dans la pulpe d'un fruit.

 

Francis Etienne Sicard Lundquist ©2017@Shortédition

Report this text