Cargo

Patrick Gonzalez

Combien de pas, de routes, de chemins et de doutes,

pour sortir à la fin, de cette sombre soute,

d'un cargo titubant, ivre mort, en déroute.


A sa peau déchirée de rouille et de métal,

paquets de mer hurlants, choc de l'eau glaciale.

Ciel noir résonnant comme une cathédrale.


Lumière clignotante, tout au long des coursives.

Sirènes hallucinées dans la coque dérivent,

Nuit d'éclairs zébrée, jusqu'à cette heure tardive.


C'est à bâbord amure, le phare et puis le port.

Le corps martyrisé, suis-je vivant ou mort.

Le jour s'est apaisé, entre l'aube, l'aurore.


Passerelle jetée, au bout du paysage.

Sous son blouson de jeans, le tee shirt vibrant,

sur le quai ruisselant, immobile, elle attend.

  • Un véritable "sons et lumières" ! Bravo...

    · Ago over 4 years ·
    Yeza 3

    Yeza Ahem

  • Un véritable "sons et lumières" ! Bravo...

    · Ago over 4 years ·
    Yeza 3

    Yeza Ahem

  • Elle a un matin heureux cette nuit d'enfer

    · Ago over 4 years ·
    Loin couleur

    julia-rolin

  • Voyage sous les embruns, bourrasques et nuit de folie sur la mer qui glapie, rugit, en furie... et puis... au matin calme un cœur palpitant qui attend !.... désirs, soupirs, amour...et ." le corps martyrisé" d'une si douce manière....

    · Ago over 4 years ·
    12804620 457105317821526 4543995067844604319 n chantal

    Maud Garnier

  • J'adore la silhouette de cette femme, qui s'élance, sans doute, comme un "cargo", lorsque le calme et le silence de la mer sont revenus et où bat derrière "le tee shirt vibrant", un cœur soupirant de désirs pour son homme "à la peau déchirée....."

    · Ago over 4 years ·
    10649936 783794645011859 1937303978654264566 n(22)

    Catherine Robert

  • Je le trouve émouvant ton poème, et j'aime bien l'image du tee-shirt vibrant.

    · Ago over 4 years ·
    Ananas

    carouille

Report this text