C'est normal ?

louzaki

-Parfois, je vois des gens dans la rue et j'ai envie de leur courir après. De marcher avec eux le temps de quelques rues. De dire « Comment ça va ? » ou « Vous allez où ? ».
Et de voir. Si ils répondent. De quoi leurs vie est faite, maintenant. D'observer leur présent.

Tu trouves ça normal, Thomas ?

-Normal ? Je ne sais pas. C'est un peu beau.

-Une fois, j'ai suivi un homme. Il marchait vite. J'étais un peu perdue, dans la ville et dans ma vie. On était sur un grand boulevard. Ça m'a semblé naturel. Il est allé prendre un train.
D'un coup, je me suis retrouvée sur le quai de la gare, muette, le cœur en miette.

-Et ?

-Et je l'ai regardé partir. Il ne s'est pas tourné vers moi. Je n'ai pas cherché à savoir où il allait. J'ai fais demi tour et je suis rentrée chez moi.

-C'est tout ?

-Oui. Mais je ne l'ai pas oublié. Enfin, presque pas. Il avait un long manteau noir, cintré. Il avait une belle allure. Je me souviens avoir eu envie de lui dire.

-Tu ne l'as pas fait ?

-Non.

-Pourquoi ?

-J'ai eu peur.


-Et toi ?

-Et moi ? Tu sais, Camille... Non, je ne sais pas...

-Si... Dis moi. Ce n'est que moi. Je ne dirais rien.
Parle.


-Un jour, j'allais à la fac et dans une rue, je ne sais plus le nom, je ne sais plus laquelle, j'ai entendu de la musique.
Du piano pour être exact.
Alors je me suis arrêté devant la fenêtre. Une très haute fenêtre.

Tu aurais vu cette bibliothèque, dans cette maison, elle prenait tout un mur. Et c'était très beau.
Un vieux monsieur jouait. Je ne voyais que son visage. Il était marqué par la vie. Des yeux très clairs, bien plus clairs que tout ceux que j'ai pu voir jusqu'ici. Comme si il avait vu trop de choses.

Il a fini son morceau et il a pleuré.



Tu ne dis toujours rien Camille ?

Bon...



Il a pleuré. Je pleurais aussi. De l'autre côté de la vitre.
Il a tourné la tête vers dehors, vers moi. Quand il m'a vu, il a souri.

Et dans son sourire, il y avait toute la bienveillance du monde.
J'ai fait de mon mieux et j'ai continué mon chemin à moi.


Camille ?
Tu dors ?



  • J'ai bien aimé dans l'ensemble sauf la chute. Dommage.

    · Ago over 4 years ·
    Au rayon des livres

    chloe-n

  • "-Parfois, je vois des gens dans la rue et j'ai envie de leur courir après. De marcher avec eux le temps de quelques rues. De dire « Comment ça va ? » ou « Vous allez où ? ».
    Et de voir. Si ils répondent. De quoi leurs vie est faite, maintenant. D'observer leur présent."

    C'est tout à fait moi. Et le reste est joli.
    Alors un clic sur "coup de cœur" ;)

    · Ago over 4 years ·
    Cat

    dreamcatcher

    • ça fait sourire de voir que je ne suis pas la seule

      · Ago over 4 years ·
      Presentegrupo villaocupada%c2%a9davidgallard bd015

      louzaki

  • Deux petites instants de poésie, mais je ne suis pas fan de la chute qui ramène à la "réalité"

    · Ago over 4 years ·
    Vava wlw

    ella

    • Je voyais ça comme la continuité du rêve. Mais tu as peut être raison.. ;)

      · Ago over 4 years ·
      Presentegrupo villaocupada%c2%a9davidgallard bd015

      louzaki

Report this text