c'est pas de notre faute...

nessim

slam



C'est pas de notre faute putain, c'est la faute à la vie
Toi et moi sommes pour rien si pour nous c'est fini
On n'ira pas plus loin; on visait l'infini
mais on a pas fait gaffe, on s'est pas bien suivi


peut-être que si…
non, c'est sur qu'une vie
c'est un peu tout petit
pour contenir l'infini


C'est pas de notre faute putain si y'a plus de reflet
Qu'on ne se regarde plus même nus sans effet
Les pulsions, l'émotion, les envies, restent muettes
La libidos, du cœur et du corps s'est défaite
Je m'en veux et t'en veux de ces vœux avoués
De ces rêves où l'amour se donne l'éternité
des traits de ce dessein qu'il faudra déchirer
Pour laisser au cahier le trou d'une page brûlée
 
faute à qui ?
à la vie
 
C'est pas de notre faute putain si on s'est fait coller
Devant le tableau noir des mauvais écoliers
On nous a pas appris à tous les temps « aimer »
ce verbe d'un présent qui se conjugue au passé

FAUT SAVOIR COMPOSER !
nous a gueulé la vie, avant de me coller
sa putain de raclée !
Toi t'es une Putain de vie !
j'ai toujours pas compris
Je me suis fait faucher,
je me retrouve planté 
à encore récolter !
c'est pas de notre faute putain on nous a bien menti
c'est l'amour qui se meurt dans cette vie qui nous presse
le couple est une légende qui a très mal vieilli
il n'y a plus de bon dieu c'est le bordel à con fesse
merci qui?
putain de vie
chemin trop solitaire en route vers la terre,
c'est tout droit
pas de détour par l'amour le couloir est étroit
sous tes pas
aimer c'est se faire voler tu sais pas ?
aime et t'apprendras !
putain !
un jour tu t'y feras
tu verras, 
tu en seras comme moi
à attendre une voix
qui te dira :

"de tous les mots d'amour et de haine en tout sens
ceux qui te resteront seront ceux des silences
et cette putain de vie viendra un jour prochain
pour te refaire pousser ton avenir dans les mains"
 
là tu retiens,
que l'oubli fait du bien.
 
C'est pas de notre faute putain si la douleur elle passe
c'est la faute à la vie qui te ferme les yeux
pour te forcer l'oublie quand tu dors elle efface
les souvenirs brulants en réduisant leurs feux
je nous oublierai pas nous deux c'était du vrai
je ferai pas comme nous je ferai différemment
je ferai comme si, comme ça sans répéter
je vais m'improviser pour me vivre autre-ment.
 
Alors maintenant j'attends 
je pointe le nez au vent,
 
je me tiens debout vivant du soleil dans les yeux
j'ai un terrain de deux pour jouer qui m'attend
quand cette putain de vie me dira : tu en veux?
je gueulerai au ciel : vas-y je veux je prends
un autre putain d'amour dans cette putain de vie
pour oublier les autres qui trainent encore dedans
braver la destinée lui jeter mon tapis
abattre toutes mes cartes, me déclarer gagnant
une paire en main seulement
rien qu'une paire, dépareillée
un roi une dame qui attendent un valet
qui le plus tard possible viendra les séparer
dis; tu entends le valet ? 
le plus tard possible !
dis qu'on est occupés
qu'aucun n'est disponible.


Par ce qu' on s'en sort tout seul
de cette putain de vie
que tout seul
non non pas gagnant,
perdant
y'a pas que moi qui le dit
putain, y'a pas que moi
de cette putain de vie
on n'en sort pas vivant


  • Oh! Quels cris Nessim! Ceux des entrailles pour un cœur qui saigne! C'est si dur de s'attacher à Vie!!!

    · Ago over 3 years ·
     20160514 112546 (2)

    Colette Bonnet Seigue

    • "C'est si dur de s'attacher à Vie!" oui mais a - t-on le choix? il y a des nœux qui ne se défont pas...et puis au fond on ne sait plus à qui la faute...Merci Colette

      · Ago over 3 years ·
      Img 1355 2

      nessim

  • Tes mots me renvoient à la célèbre phrase de Malraux "la vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie" je crois que ça résume bien tes mots parce que t'as raison au bout du compte, on se dit qu'on a notre libre-arbitre mais dès qu'il s'agit de l'autre y'a plus de libre arbitre, on écoute plus que son coeur et comme dirait l'autre "le coeur a ses raisons que la raison ne connaît pas" alors forcément un beau matin on se réveille orphelin de l'autre et tout ce qu'on veut c'est aimer encore car n'est ce pas la quête ultime ! il est super ! faut que tu le publies sur notre plate-forme que je puisse le partager partout ! en tous cas BONNET A RAS DE TERRE ! Tu excelles décidément dans toutes les formes d'écriture !! bisous et douce nuit loin du temps qui fuit ! à bientôt !!

    · Ago over 3 years ·
    Epo avatar

    Christine Millot Conte

    • "dès qu'il s'agit de l'autre y'a plus de libre arbitre" c'est le cœur qui parle pour sa quête permanente, exactement Christine, et parfois on se donne toutes les raisons du monde pour oublier et s'ouvrir à nouveau...je viens de publier sur l'autre plate-forme...merci à toi bises et à bientôt

      · Ago over 3 years ·
      Img 1355 2

      nessim

  • J'y crois presque mais pas tout à fait... Pas ma faute, pas coupable, mais quand même un peu beaucoup responsable. A cause surtout de nos non-choix.
    Bises aux cœurs blessés

    · Ago over 3 years ·
    Sorci%c3%a8re

    sortilege

    • je crois que là, c'est la raison qu'il se donne, sa lecture, par ce que c'est vrai que tout dépend des choix, mais à la fois je me dis que quand tu dis"un peu beaucoup" ça ne fait pas beaucoup finalement et si ça ne fait pas beaucoup c'est un peu vrai, si si et même si c'est pas grand chose c'est quand même pas rien, donc on se rejoint:-) merci Madame sortilège

      · Ago over 3 years ·
      Img 1355 2

      nessim

  • On n'en sort pas vivant ...et on traîne tous des valises de bonheur et de malheur ... mais il faut reprendre le train de la vie, car elle continue et les bons moment aussi...
    Texte très émouvant ! C'est un cri de révolte mais de vie.

    · Ago over 3 years ·
    Louve blanche

    Louve

    • oui , on fait tous le même voyage sur des chemins différents et personne n'a la même chose dans ses bagages, ..Merci Martine

      · Ago over 3 years ·
      Img 1355 2

      nessim

Report this text