(concours Raise magazine) Rapsodie pour trois rats

christinej

Rapsodie pour trois rats

 

Qu’ai-je donc fait?

Pourquoi je ne suis pas comme mon père?

Lui si fiere de sa flute et de son chant enchanteur, rabatteur, charmeur de rat était son cri de ralliement. Aidant a deloger rapidement ces ingrats de rats, sans les ratiboiser en ratatouille, mais juste avec trois notes de raffinement, il les hypnotisait, les rassemblait, les ensorcelait, il dératisait bio. Pas de produit chimique ravageur, pas de rature de bombe nucleraire, juste l’eclaire de genie de sa flute, plus forte qu’un rapide mais infame poison,

Moins raccourcissant qu’un piege.

Mon père, ce heros, ce radja, tellement meprise, ratatine, rabote dans sa gloire a toujours garde la tete haute face aux ragots des raleurs radotant, il avait la tete au raz des nuages.

Mais moi, moi ce rate, ce rabougri de la vie, vulgaire rabais, raclure de mon ascendant, avec ma cervelle rarefiee en neurones, qu’ai-je fait?

J’ai joue pour rappeler a mes trois locataires rats, que je ne suis pas ravi, meme si je passe pour un rabat-joie, ils ne peuvent se ravitailler éternellement dans mon rationnement. Je voulais juste les delocaliser, les raccompagner, tout en etant rassurant.

Mais voila j’ai joue la rapsodie mais en fin de compte, r-atrocite, une rature, une eraflure, une fausse note ratifiee immédiatement et c’est un rat-quiem pour trois rats que j’ai entonne.

Report this text