Dans le noir de tes yeux

mery

Mery je te vois dans la nuit de mes yeux

Je vois les larmes derrière ces lunettes de soleil que je mets même quand il pleut

Tu as les mains comme celle d’un soldat

qui a vaincu la guerre, la peur et le froid

Mery  tu es pure comme la pierre de Rodin

Fragile comme l’argile qui glisse entre tes mains.

 Mery on a laissé la vie nous surprendre

Sans nous donner les moyens d’un rencontre

Je ne sais pas si tu repasseras un jour dans mon chemin

Mais n’oublie pas que depuis l’accident

Tu es la seule qui a su me faire du bien

Zoe même si nos chemins se croiseront plus jamais n’oublie pas que tu m’as donnée

La force de me relever et que nous n’avons pas besoin de nous voir pour s’aimer

 Il suffira d’écouter notre cœur pour nous sentir tout près.

Tu me vois derrière tes lunettes de soleil quand il ne fait pas beau, je te vois dans un lever

De soleil, même quand il pleut.

            1.01.2010

            Mery

Report this text