DEMONS ET DES REVES

lanimelle

DEMONS ET DES REVES"

dans l'arrière cours de son palais, dans l'air brassé "des coeurs ment" et de combat, la porte s'ouvrit.
en un clic, un  bruit de tac, esseulée dans la tour interdite au miracles, la petite fille au cheveux longs resta figée.

la meute qui hurlaient derrière la porte s'était tue, un silence pénétrant lui rentra par tous les pores, la sueur s'inversait, le mécanisme grippé de peur et de passé avait cédé, les rouages à terre et le présent en image tsunamisa les murs de ses pensées.

l'apocalypse était là, en elle, une crise imprévue, surréaliste, une flopée de pixels en zoom excessif.

pas de précision sur l'heure d'arrestation, pas de questions non plus sur le pourquoi d'un éventuel "no comment".
statue de sel de mer et de vent, disparition non inquiétante d'une inconnue au registre des cœurs atrophiés.

l'hiver en boule de froid et de gerçures de fièvre, l'habitait.

rien n'était plus triste ou confus, rien n'était plus beau que cette porte qui s'ouvrait vers l'extérieur purifié de tous les tours de vices, l'immensité du dehors était un saut sans élastique dans la "faim" du futur.

son regard vers l'embrasure de la porte, des mots en manteaux commencèrent à se déshabiller,  elle vit de la peau, de la chaire palpitante.

une lumière aveuglante tel un flash puissant.

retour brutal à la vie, électrochoc sur le thorax, corps nu, les agités en blouse blanche parlaient à toute vitesse.

le noir du coma aigu s'était ouvert les veines et de nouveau, dans sa boite crânienne, rugissait ses billes noires telles des mystères aux mille rides.

l'animelle

  • merci quel accueil ici!!! il est vrai que ce n'est pas de la nouvelle, je dis d'ailleurs que j'écris des textes! ce que j'aime c'est le court, vif, surement à cause de cette époque ou le temps est plus précieux que le fric. je ne m'essaierai pas à d'autre genre, pour moi les petits personnages qui viennent habiter mon esprit, sont comme moi pressés, existent le temps qu'on les lise...merci aux lecteurs d'ici!
    l'animelle

    · Ago over 8 years ·
    Lanimelle 465

    lanimelle

  • Très beau, et je ne dis pas ça pour être gentil "en retour". J'aime cette manière de déconstruire la pensée.

    · Ago over 8 years ·
    Portraitoskarcarre

    Oskar Kermann Cyrus

  • superbe!

    · Ago over 8 years ·
    101 0061 500

    saki

  • Plus qu'une simple "nouvelle", un véritable poème en prose. Sublime ! Coup de coeur !

    · Ago over 8 years ·
    Tumblr inline mscoh90pca1qz4rgp

    saint-james

Report this text