Des mots sur les maux

veroniquethery

Souvenirs de guerre

Ecrit d'un seul jet ce matin. Une demi-heure de mots et parfois de larmes. Parce qu'aujourd'hui, j'ai besoin de dire/d'écrire, de faire sortir ce que j'ai vécu. Je pourrais aller voir un psychologue. Mais, je ne sais pas parler sur commande. A heure fixe. Alors, j'écris. Quand j'en ai besoin. Et je vous livre la préface. 
Ce n'est pas de l'impudeur. C'est tout sauf impudique !
Juste le récit d'un combat. Pour peut-être aider ceux qui se battent. 
----------------------------------

Préface
Ceci n'est pas un roman. C'est un témoignage. Des souvenirs, des émotions, des ressentis. Sur mon parcours. Sur ma guerre. Contre le cancer.
J'ai appris que j'étais atteinte d'un cancer des ovaires en juin 2018. Juin, pour une enseignante, c'est un mois important : les derniers conseils de classe ; l'effervescence des examens du brevet des collèges ; des élèves mi- fatigués par l'année en cours, mi- excités par les vacances à venir. Juin, c'est le mois où on commence à faire le tri dans les classeurs qui encombrent l'armoire de la salle de classe, les conciliabules entre deux portes avec les collègues pour savoir quels niveaux on va demander pour la rentrée, quels projets on va proposer, quelles… Pour un professeur de Lettres Classiques, c'est savoir combien de 6ème ont coché la case pour faire du Latin à la rentrée, combien de 4ème ont demandé le grec ancien. Vais-je avoir mon quota ? Le stress monte. Un professeur de Lettres Classiques serein en juin, je n'en ai jamais rencontré. C'est apprendre que non seulement le quota est respecté, mais qu'en fait, on a fait carton plein ! Oui, à la rentrée, des tas de petits élèves vont découvrir les fables de Phèdre, vont rêver avec les aventures d'Ulysse et d'Hercule, vont rire avec vous en apprenant…
Ce mois de juin 2018, c'est moi qui apprends : cancer des ovaires. Le couperet tombe : net. Définitif. C'est fini ! Le mois de juin avec les goûters de fin d'année envolé ! Le pot de fin d'année scolaire où on rit des meilleures perles du brevet, où on pleure de voir un collègue qu'on apprécie muté au loin, où on se chamaille gentiment pour savoir quelle série de livres acheter pour les 4ème n'aura pas lieu !
Les mots dégringolent : scanner en urgence, cœlioscopie, prises de sang, anesthésie, Oscar Lambret…
On s'en fiche des armoires, des séries de bouquins, des listes d'élèves, du crédit alloué pour les photocopies ! On pense à sa vie : ceux qu'on aime. 
Ma mère ! Mon amoureux ! Mes amis ! Mon chien !
Nos vacances ! Nos promenades ! Nos projets !
Je vais les perdre ! Je vais tout perdre ! Ma vie… Putain, je n'ai que 47 ans !
Et là, deux voies : sombrer dans la peur, laisser la douleur vaincre, se laisser couler. Partir…
Ou l'Autre : combattre ! Se battre ! Se lever et se dire : là voici, ma bataille ! Ma guerre ! Ne pas céder. Parfois, pleurer. Mais, rarement. Etre forte ! Combattre oui, c'est ça ! Je ne serai pas seule ! J'ai eu une armée avec moi : les miens ! Les équipes médicales ! Des inconnus ! Ne jamais être seule. Puiser en soi la force. La puiser dans l'amour de son armée. Etre digne. Ne pas lâcher. Sourire pour rassurer. Crier pour oublier. Lâcher prise. Donner sa confiance totale, complète en ce vieux Professeur aux cheveux blancs et à la voix douce. Croire en son regard qui dit que c'est possible. Que tout n'est pas perdu ! 
Changer les mots ! Pour vaincre les maux ! 
COMBATTRE 
Avec
Nous ! 
Croire 
En ses 
Rêves toujours ! 
Voici le récit de mon combat. Voici mes souvenirs de guerrière. Parce qu'aujourd'hui, j'ai besoin de mettre des mots sur les maux. Parce que peut-être qu'ils aideront d'autres que moi à vaincre. J'ai été une guerrière avec une armée. Peut-être que mes mots deviendront une arme pour d'autres combattants…

  • Vous avez mis des mots sur vos maux et cela vous a fait du bien et peut-être, également, à d'autres qui ont les mêmes angoisses. Continuez à vous battre surtout, vous êtes bien entourée, c'est formidable car ils vous portent ! Bon courage Véronique !

    · Ago 5 months ·
    Louve blanche

    Louve

  • Merci pour votre témoignage de battante.

    · Ago 5 months ·
    Coucou plage 300

    aile68

  • Merci d'avoir écrits vos mots et de les avoir publier ici.
    Bon courage à vous ainsi qu'à votre armée pour la suite.

    · Ago 5 months ·
    Visage etaine eire capture %c3%a9cran

    Etaine Eire

Report this text