DETOURNEMENT NUMERIQUE.

Christophe Paris

Pour le concours "Nouvelles tecnologies..."


Poussé par la curiosité, détours, contournements et chemins de traverse, ont toujours permis à l'homme de dépasser limites et frontières. Il en est de même pour le numérique. Qui, des participants de cette réunion fin des années 70 ou tous les producteurs de processeurs, cartes mères, écrans, mémoires, composants et autres, réunis afin de se mettre d'accord sur l'usage de ces nouveaux outils, auraient pu soupçonner un tel foisonnement de détournements ? Eux qui s'accordaient à créer un nouvel espace de vie, le virtuel, avec ses avatars et ses codes du nouveau monde. Une vue ludique en majeure partie. Les puces siliconées commencèrent alors leur invasion dans nos foyers. Plus de machines, plus de performances, plus de savoir-faire de l'utilisateur. Le numérique dans sa globalité offrant l'avantage d'être toujours manipulable. Quelques heures passées sur internet et il devient possible de modifier des programmes de les adapter, de les copier, de les améliorer en fonction de ses besoins.

Du ludique le numérique est passé au pratique.

Le médical s'en est emparé. On soigne les phobies en psychiatrie à l'aide d'avatars, on améliore les capacités moteurs des malades atteints de lésions cérébral via un écran, on opère avec plus de précision et moins de lésions grâce aux algorithmes.

L'éducation s'en est emparée. Comment penser à l'époque que l'on inventerais le stylo cognitif, bourré de capteurs d'inclinaison, de pression, de vitesse, capable de vous dire si l'élève a fait une faute sans s'en rendre compte, a hésité ou a hésité et corrigé. Ce stylo une fois branché sur le pc du professeur  indiquant les difficultés liées à l'écriture, sur quelles lettres, quel type de courbe etc...

Le sportif s'en est emparé. Par exemple cette expérience d'apprentissage du ping-pong. Un groupe formé par un professeur, un second coaché par le même enseignant et un entraînement intensif sur console. Résultat, niveau nettement supérieur pour l'équipe en double apprentissage.

 L'accessibilité s'en est emparée. La plupart du temps sur l'initiative de personnes privées. Comme par exemple la canne qui détecte les obstacles par un système de scan intégré. Le team Rockbox, qui non content de booster via leur programme la plupart des lecteurs mp3 transfigurés ainsi en matériel HI-FI, ajoute un programme de lecture de synthèse pour les non-voyants. Cette application de Smartphone qui leurs permet de cadrer les panneaux de signalisation, le nom des rues et d'avoir le retour en voix de synthèse.

Le politique s'en est emparé. On vote par SMS, on twitte avec les grands de ce monde, on renverse des régimes, on revendique avec plus d'impact, plus de poids.

L'art s'en est emparé. Bouleversant les codes avec les sites de production par internautes. Permettant à chacun en toute liberté de parler à tous.

Tous ces exemples aboutissant au même résultat : le reste est à venir, qui de nous peut le prédire ?

Christophe Paris.

  • Un article différent mais intéressant. Une vision plus globale, avec un recul qui te permet une analyse finement menée dans différents domaines. Bien, bien, Christophe !

    · Ago over 5 years ·
    Fullsizeoutput 53f4

    Sylvie Loy

Report this text