Eloge de la paresse

jean-fabien75

« Il n’est point de problème qu’une inaction prolongée ne puisse résoudre ». Les Shadocks

Le 25 Mars est la journée mondiale de la procrastination. Plus qu’un éloge de la paresse et du refus de faire, c’est un style de vie, voire même une action engagée.

Pour François Weyergans (http://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7ois_Weyergans ),  la procrastination est une défense immunitaire face à une société extrêmement rude, un moyen de se défendre des assauts du monde contemporain.

J’irai plus loin, la paresse et le « rien faire » sont les derniers espaces de liberté d’une société à l’agonie. Dans une société où « l’on doit faire » pour que l’économie fonctionne (1), « ne pas faire » devient un acte de rébellion.

La paresse représente le dernier bastion de lutte contre le capitalisme.

 

 

1)      De l’exploitation des masses

 

« Le capitalisme, c’est l’exploitation de l’homme par l’homme, le communisme c’est l’inverse ». Cette célèbre phrase de Coluche nous rappelle qu’il est bon de disposer de main d’œuvre pour faire fonctionner le système. De quoi se gaveraient tous les copains du CAC40 s’ils n’avaient un système que nos représentants ont permis de déréguler (la fameuse mondialisation que l’on ne peut éviter soit disant et qui a pourtant était construite par ceux-là même qui aujourd’hui jouent les hypocrites), des enfants chinois, et des générations d’ouvrier qui triment pour essayer de transmettre un peu de capital et une vie meilleure à leur descendance pourtant déjà condamnée (je rappelle que la proportion de jeunes issus de milieux populaires dans l’élite sociale est en chute libre depuis 50 ans (2)) ?

En plus de cette main d’œuvre docile, car vivant du mythe de l’accession sociale et abreuvé de « peoplerie » par une presse aux ordres, il est nécessaire de faire croire à un idéal, accessible de préférence. Mais à quel prix ? Le désormais célèbre leitmotiv de Sarko « Travailler plus pour gagner plus » a fait long feu, car la supercherie est maintenant avérée. Il nous faut désormais « Travailler plus pour travailler plus », tel un hamster courant dans une roue. Si les grands patrons s’inquiètent de la perte de sens de leurs employés, et essayent de les remobiliser à coups de grandes phrases et de séminaire sur la vision de l’entreprise, c’est bien qu’il est urgent de remobiliser les troupes. Sinon, non seulement la machine s’essouffle, mais en plus, le travailleur fatigué n’a même plus envie de dépenser l’argent qu’il a durement gagné …

Dans ce contexte, prendre un livre à la bibliothèque du coin et se poser dans  l’herbe pour ne rien faire que lire et s’instruire est un acte courageux.

Dans ce contexte, le simple fait de penser est un acte révolutionnaire.

 

2)      De l’inaction comme arme

 

Ayant passé plusieurs années dans un grand groupe du CAC40, je peux témoigner de la simplicité d’avoir l’air occupé, en ayant finalement pas grand-chose à foutre. Mais ceci n’est que l’étape 1, car vous vous faites alors complice d’une conspiration de la médiocrité qui ne sert qu’à reproduire le système. Le mieux est donc de ne rien foutre, en ayant l’air de rien foutre. C’est là la grande nouveauté.

Si le sourire est communicatif, la subversion l’est encore plus, et la paresse, n’en parlons pas ! D’ailleurs faites un test : baillez, et vous verrez le résultat !

Assez vite, les gens autour de vous feront pareil et le système commencera à se gripper, tout doucement, … jusqu’à l’arrêt complet. Soyez le grain de sable !

Cerise sur le gâteau : en ne faisant rien, vous détecterez les suppôts du capitalisme qui veulent absolument que le système perdure. Pour sauver les meubles, ils reprendront votre charge de travail, et seront fatigués beaucoup plus vite. L’équation sera alors simple : les paresseux heureux vivront plus longtemps, les capitalistes verront leur espérance de vie chuter !

 

Je vous invite donc tous à faire comme moi :

Vous détendrePartir ostensiblement tôt de votre travail (si vous le pouvez bien sûr) et rompre le pacte social qui voudrait qu’un bon collaborateur est celui qui part tard (ou du moins après le patron), c’est ce qu’on appelle en Mathématiques la loi de barré-tôt (Ó JLT)Ne pas avoir l’air harassé derrière votre ordinateur, mais au contraire respirer la joie de vivre (vous verrez, c’est même communicatif)Passer du temps à la machine à caféArrêtez d’écouter Alain Minc à la radioDès que l’occasion se présente, NE PAS dépenser d’argentDonner de votre temps à des associations, à vos amis, à votre famille, actes anti-capitalistes de base car non comptabilisés dans le PIBVous marier éventuellement à votre femme de ménage pour la même raisonEtre heureux, car c’est avant tout un état d’esprit, les choses n’ayant guère plus d’importance que celle que vous voulez bien leur accorder

Et surtout, dès que vous le pouvez : ne FAITES RIEN de productif, respirez, regardez, appréciez. Et si vraiment vous voulez faire quelque chose, lisez ceci : http://fr.wikisource.org/wiki/Le_Droit_%C3%A0_la_paresse_%281880%29

J’me ferais bien une petite sieste moi…

 

«Paressons en toutes choses, hormis en aimant et en buvant, hormis en paressant.» Lessing. 

 

 

 

(1) dixit C. Lagarde qui nous disait à l’époque de dépenser plus pour relancer l’économie, http://www.challenges.fr/20070710.CHA7465/le_discours_de_christine_lagarde.html

Une nouvelle philosophe ? Je dépense donc je suis !

(2) « Le recrutement social de l'élite scolaire en France. Evolution des inégalités de 1950 à 1990 », Michel Euriat, Claude Thélot, Revue française de sociologie, 1995.

  • merci. je t'aime.

    · Ago over 4 years ·
    Jom3

    jom

  • oui, par contre il a été tronqué à la fin :-(

    · Ago about 7 years ·
    Jean fabien2

    jean-fabien75

  • Je rompt mon voeux de paresse d'aujourd'hui, pour commenter un peu tes textes!Une ligne ou deux, pas plus...ça fatigue vite: Très bon sujet, bien amené et bien developpé! Ouf, ça y est!

    · Ago about 7 years ·
    59577 1501068244230 1159900199 31344222 178986 n 465

    Choupette

  • je fais "bouh" sans distinction aucune !

    · Ago over 7 years ·
    Jean fabien2

    jean-fabien75

  • Il y a pire, un journaliste en slip rouge la nuit, couvert d'une cape pour faire Bouh! (aux filles ou garçons?)

    · Ago over 7 years ·
    Moi

    Yvette Dujardin

  • c'est pire :-)

    · Ago over 7 years ·
    Jean fabien2

    jean-fabien75

  • perverse! Et c'est (repassé) slip est au masculin!

    · Ago over 7 years ·
    Moi

    Yvette Dujardin

  • ben là, il est à la machine, mais une fois repassée, je mets ça ! (pervers !)

    · Ago over 7 years ·
    Jean fabien2

    jean-fabien75

  • A quand la photo en slip rouge?

    · Ago over 7 years ·
    Moi

    Yvette Dujardin

  • merde je suis découvert, vite ma cape !

    · Ago over 7 years ·
    Jean fabien2

    jean-fabien75

  • En tout cas, il y a un heureux de toute cette polémique, il vient d'arriver et son texte fait réagir,un plein de comm', ainsi il peux glander devant son PC. Bravo, pari réussi.

    · Ago over 7 years ·
    Moi

    Yvette Dujardin

  • l'un n'empêche pas l'autre (genre super-héros, journaliste le jour et en slip rouge la nuit)
    bonne journée :-)

    · Ago over 7 years ·
    Jean fabien2

    jean-fabien75

  • vous préférez vous faire exploiter par nos oligarques ploutocrates qui détournent des milliards d'euros des caisses de l'état, c'est votre droit ! Perso, je préfère me mettre dans les failles du système et le regarder s'écrouler de lui même.

    · Ago over 7 years ·
    Jean fabien2

    jean-fabien75

  • comme si j'étais un cas isolé, et comme si tout le monde n'était pas maître de sa vie. Vous qui défendez la valeur travail, vous devriez être content que tout le monde trime comme un robot derrière une chaîne, non ? Ou alors, le travail ne serait pas si valorisant. Ha mince, j'ai raté un épisode dans votre raisonnement ;-) (mon confort ? je crois que vous ne savez pas de quoi vous parlez)

    · Ago over 7 years ·
    Jean fabien2

    jean-fabien75

  • et heureusement :-)

    · Ago over 7 years ·
    Jean fabien2

    jean-fabien75

  • @Laurent : pure projection de votre part ! Une vie plus difficile et sans confort nous rend beaucoup plus proche de nos attentes profondes. Les français sont shootés à la coke et aux antidép et pensent que le confort et l'argent sont les summums de la réussite. Une belle bande d'abrutis :-)

    · Ago over 7 years ·
    Jean fabien2

    jean-fabien75

  • savez-vous que les français sont plus pessimistes que les irakiens ? (étude Gallup international). Il n'y a pas de réalité objective, que des perceptions.

    · Ago over 7 years ·
    Jean fabien2

    jean-fabien75

  • il y a des très beaux coins en Afrique. Par contre, l'afghanistan, mouais... je vais réfléchir.

    · Ago over 7 years ·
    Jean fabien2

    jean-fabien75

  • Cela ne me derange pas plus que cela d'avoir un patron ( j'ecris des romans pendant mes heures de bureau). La vie n'est pas si difficile je trouve, elle est ce qu'on en fait. Concernant le travail, si j'etais croyant je vous dirais que d'après les ecritures saintes, il s'agit de la punition de dieu pour avoir ose ccroqer la pomme !

    · Ago over 7 years ·
    Jean fabien2

    jean-fabien75

  • Vous etes d'un conventionnel :-) les genies sont paresseux et l'ont toujours ete, une idee nait de la rencontre de deux univers, d'une certaine forme de divergence. Le travail a plus a voir avec la convergence, ne vous deplaise. Je hais le travail (et il me le rend bien).

    · Ago over 7 years ·
    Jean fabien2

    jean-fabien75



  • seren.dipity de l'anglais « serendipity » — est la caractéristique d'une démarche qui consiste à trouver quelque chose d'intéressant de façon imprévue, en cherchant autre chose, voire rien de particulier.
    (démarche: donc recherche: donc travail)

    · Ago over 7 years ·
    Moi

    Yvette Dujardin

  • Oui, c'est le concept même de serendipite.

    · Ago over 7 years ·
    Jean fabien2

    jean-fabien75

  • Et soudain une pomme tombe et voilà comment Newton a défini la loi de la gravité! A cause d'une paresse ou réflexion? Réfléchir c'est faire travailler son cerveau, donc....Au fait, cela me fait penser à Mathieu et ses chroniques sur sa collègue, ses tocs, qui commençait à travailler quand arrivait l'heure de la sortie, mais il a tout effacé.

    · Ago over 7 years ·
    Moi

    Yvette Dujardin

  • @tevy4562 : j'adore Malevil, car cela montre l'humanité revenue à sa plus simple expression. Et le travail est ramené à sa vraie valeur. Pour le reste, je pense que les plus belles innovations sont venues des vrais paresseux. Les meilleurs minutes de ma journée sont celles où je ne fais rien, le reste du temps je fais semblant d'être comme les autres, et cela m'amuse beaucoup (après, j'y repense en dormant sous un arbre).

    · Ago over 7 years ·
    Jean fabien2

    jean-fabien75

  • Vous ne faites rien, vous vivez votre vie, heureux avec des livres, et un beau jour, comme la société n'aura plus de règles, des gens qui aurons moins que vous vous volerons, vous tuerons pour avoir, vos livres, votre bonheur. L'homme depuis la nuit des temps, fait la guerre pour s'approprier le bien d'autrui. Même rien, c'est ainsi, pas de bonheur pour l'homme car il est envieux. C'est ainsi que tourne le monde, qui dit que vous n'envierez pas les livres qui seront plus beaux que les vôtres, et la pelouse, les arbres, les fleurs qui les arroseront, Vous... et manger, qui fera le repas, les femmes? Il faut travailler pour cultiver et s'occuper des animaux pour la nourriture. La paresse est le seul bien, des gens qui ont du bien. Vu Malevil, il y a dedans des voleurs qui convoitent,attaquent les gens qui ont de la nourriture, un terrain, une maison, le seul qui est heureux c'est le simple d'esprit, êtes vous devenus cela? Alors vous êtes heureux.

    · Ago over 7 years ·
    Moi

    Yvette Dujardin

  • @laurent : et si vous relisiez "malevil" de robert merle ? ;-)

    · Ago over 7 years ·
    Jean fabien2

    jean-fabien75

  • Vivons avec la modernité de la société avec un état d'esprit utopique !

    · Ago over 7 years ·
    Mains colombe 150

    psycose

  • L'utopie d'aujourd hui est la realite de demain

    · Ago over 7 years ·
    Jean fabien2

    jean-fabien75

  • @Laurent : je laisse tout mon confort moderne (ciné et télé compris (que je ne regarde plus depuis bien longtemps)) pour une société plus juste, ça paraît assez évident en ce qui me concerne !!!

    · Ago over 7 years ·
    Jean fabien2

    jean-fabien75

  • @célestin : je plussoie !

    · Ago over 7 years ·
    Jean fabien2

    jean-fabien75

  • See more comments
Report this text