Billet d'humeur - Grand fond - 2

petisaintleu

Par le biais du Parisien, j'apprends que les selfies ont tué depuis le début de l'année plus de personnes que les requins. C'est béta. Moi qui me renseignais sur la possibilité de me mettre à mon propre compte, je m'interroge désormais. Ne serait-il pas plus prudent de rester à l'abri ? D'autant plus que j'évolue, depuis près de vingt-cinq ans, dans leur écosystème et, qu'hormis quelques plumes et illusions perdues, je suis toujours de ce monde.

Pour les jeunes loups, les poules mouillées et les chiens fous, voici quelques précieux conseils pour évoluer en eaux troubles.

À tout seigneur, tout honneur, commençons par le roi des squales, le grand requin blanc. Il est immédiatement reconnaissable à ses dents qui rayent le plancher océanique. Contrairement aux idées reçues, il n'a pas d'appétence particulière pour dévorer les hommes. Ils ne sont que les victimes collatérales de sa boulimie sans fin. Ne l'approchez qu'en étant certain d'avoir une porte de sortie.

Dans le même genre, en plus vicieux, nous trouvons le requin-tigre. Opportuniste, il ne se pose aucune question existentielle. Il n'hésite pas à s'attaquer à beaucoup plus gros que lui, essentiellement quand la bête est malade ou mourante. Toutefois, rassurez-vous. Il n'évolue que dans les mers tropicales. Vous aurez donc encore quelques décennies, si la COP21 échoue, avant qu'il n'atteigne nos cotes pour vous y préparer.

Tout aussi dangereux, le requin-bouledogue, souvent confondu avec le requin-taureau. Il est réputé pour posséder le taux de testostérone le plus élevé du règne animal, ce qui suppute un comportement outrancier envers la gent féminine. Mesdames, si vous étiez amenées à côtoyer ce genre d'individus, un conseil : évitez le parfum, les rires déplacés aux blagues de vos collègues et les yeux de biche. Il est particulièrement sensible aux indices olfactifs, sonores et visuels. Il est donc dans ce cas préférable d'opter pour une tenue de camouflage des plus discrètes, celle de la tanche étant plus à même de vous protéger que la morue

Quant au requin-marteau, il n'est pas si toqué qu'il en a l'air, d'autant plus, qu'évoluant en milieu aquatique, on pourrait penser qu'il en manque. Lui, sa spécialité, c'est l'enclume. Il n'aura de cesse que de vous passer à la moulinette sous le regard malveillant de ses yeux torves. Il vous lessivera après vous avoir consciencieusement fait un lavage de cerveau. Pour y survivre, le meilleur moyen est de jouer la limande pour vous plier à ses exigences.

Contrairement aux idées reçues, l'habit ne fait pas le moine. Prenez le requin-baleine par exemple. Malgré son corps massif, il est totalement dénué d'agressivité et son air bonhomme l'amène souvent à être surnommé gros nounours. Si vous le mettez en confiance, vous serez à l'abri de ses coups de griffe et vous seriez surpris de constater qu'il est tout à fait facile de développer des relations de travail sereines.

Un conseil pour ceux qui ne sentent pas l'âme de muter en sélachimorphe, il existe une alternative. Devenez poisson-pilote. Vous serez alors en mesure de jouer l'éminence grise à l'ombre de ces grands prédateurs, de devenir incontournable et indispensable. Ce n'est qu'une question de personnalité. Certes, vous ne vous retrouverez pas sous l'ombre des projecteurs, mais vous aurez l'assurance d'être écouté et respecté sans craindre pour votre avenir.

Dans une prochaine série, nous découvrirons d'autres espèces qui ont su s'adapter à leur écosystème : l'anguille, la carpe et le piranha.

  • Excellent ! Et je suis preneuse d'une suite ;-)

    · Ago almost 4 years ·
    Yeza 3

    Yeza Ahem

    • ben non, c'était juste pour l chute !

      · Ago almost 4 years ·
      Cp

      petisaintleu

    • Dommage, t'étais bien parti ! :-)

      · Ago almost 4 years ·
      Yeza 3

      Yeza Ahem

    • ben attends mon nouveau billet ;-)

      · Ago almost 4 years ·
      Cp

      petisaintleu

  • Ça ne me donne plus envie d’aller plonger en cage pour voir tes copains en Afrique du Sud. Je vais me contenter de regarder mon poisson rouge dans son bocal. Vaut mieux tourner en rond que d’avoir une dent contre quelqu’un.

    · Ago almost 4 years ·
    479860267

    erge

  • Voilà une évolution en eaux troubles qui fait sourire !
    Je fais semblant de bosser depuis ce matin, alors j'ai lu un peu sur wlw... à part la poésie tout était trop sérieux pour mon humeur du jour !
    Bon ! je retourne gagner ma croûte : j'ai pas compris comment les morues faisaient pour faire tomber les requins d'un simple battement de cils !

    · Ago almost 4 years ·
    Loin couleur

    julia-rolin

  • Ah je l'aime bien celui-ci, j'attends fe prendre la suite ds mes filets

    · Ago almost 4 years ·
    P 20140419 154141 1 smalllll2

    Christophe Paris

  • Le requin-clou est connu pour ses affinités avec le requin-marteau :)

    · Ago almost 4 years ·
    Gotham penguin

    Edgar Allan Popol

Report this text