Inclusivement conne

Véronique Théry

Féministes de notre pays, réveillez vous ! La femme est en danger. Martyrisée, humiliée,  gommée. Par la langue française.  Depuis deux siècles,  la grammaire virile nous voile. Pensez donc. Au pluriel, le masculin l'emporte sur le féminin !  Ô drame absolu ! Ô ténébreuse époque ! Ô France odieuse !
Mère patrie qui hait tes filles !  Patrie que les amazones veulent nommer Matrie ! Vertes vengeresses qui souhaitent changer les odieuses journées du patrimoine en matrimoine !  Certes on méconnaît l'étymologie et l'histoire des mots. Mais qu importe tant qu'on dévoile le visage des Mariannes de notre pays. 
Hommes de France, réveillez vous !  Sortez votre  buste : demain la France, mot féminin, se nommera, masculinité oblige,  le Franc.  Et vous serez le nouveau visage du Franc. Dans les mairies, autre mot féminin,  on sortira les Mariannes pour y faire entrer les Mario. Brossez vous mesdames !  L'heure des symboles a sonné ! 
Gauchers de notre nation, levez vous contre votre exclusion ! Chaque fois que nous prenons la route, nous sommes opprimés par les droitiers.  Lançons une pétition,  arme absolue des citoyens révoltés. Cessons avec cette oppression : non à la priorité à droite !
Femmes de notre pays, réagissez ! Si l'orthographe était responsable des inégalités, des viols, des harcèlements, des disparités de salaires, alors oui, changez-la  ! Mais, si l'écriture inclusive est une brume pour éviter les vrais combats, prenez votre plume et faites d'elle une épée pour affronter d'autres monstres que ceux créés par des amazones à petits bras.

Signaler ce texte