Inégale (14-18)

perle-vallens

Un combat inégal. Et déposer les armes...

Je ne suis pas faite pour ça. Je ne sais pas me battre. Je n'ai pas les épaules. Je n'ai pas la force. Je n'ai pas su dire. Je n'ai pas supplié. Je n'ai pas su fuir. Je ne sais pas mettre la distance. Je ne sais pas courir. Je n'ai pas ton allonge. Je ne sais pas porter les armes.

Au lieu de ça, j'ai des larmes à ne plus savoir qu'en faire. Je ne sais où les mettre, je n'ai pas assez de place.
Au lieu de ça, j'ai un grand trou dans le ventre. J'ai reçu un genre de boulet de canon. Tranchée vive la béance qui pleure. Une âme damnée de poilu mais la guerre est finie. 14-18 mois, pas plus. D'ailleurs, il n'y a pas eu de guerre. Mais un grand champ de bataille après toi. Il reste juste un vide qui dévore. Rien que le vide, à la place du nombril. Et deux mains, vides aussi.

Report this text