Julia n'a pas sommeil

sophie-l


Ce soir, Julia ne dort pas. Depuis que sa maman l'a bordée d'un baiser affectueux sur le front, la petite fille garde les yeux grands ouverts dans le noir. Au début, elle a trouvé ça rigolo d'écouter les bruits de la maison et puis, il n'y a plus rien eu à écouter. Alors, elle s'est amusée à faire des ombres sur le mur avec ses mains, mais, bien vite, c'est devenu ennuyeux. Elle cherche ce qu'elle pourrait  faire quand elle aperçoit quelque chose bouger sur l'étagère en face de son lit. Elle cligne des yeux pour mieux voir : seules ses peluches la regardent de leurs grands yeux immobiles.

Soudain, entre l'ours bleu et le lapin vert, quelque chose bouge. Curieuse, elle se redresse, et c'est alors qu'apparaît un drôle de petit bonhomme tout rond, vêtu d'une salopette couleur d'étoile, avec, sur la tête, un chapeau en forme de lune.

-          Salut, dit Julia. Comment tu t'appelles ?

-          Bonjour ! répond gaiement la petite créature. Je m'appelle Dodo.

La petite fille éclate de rire :

-          Dodo ?! C'est pas un prénom ça ! Moi, c'est Julia.

-          Je sais, fait Dodo en sautant sur le lit.

-          Tu me connais ? S'étonne la fillette

-          Oui. Je veille sur ton sommeil. Sur ton dodo, quoi !

Julia fronce les sourcils. Hum, hum, ce n'est pas vraiment ce que maman lui a expliqué. Maman lui a raconté que c'était le marchand de sable qui s'occupait de son sommeil.

Comme s'il avait lu dans ses pensées, Dodo explique :

-          Ta maman a raison Julia. Le marchand de sable t'aide à t'endormir, et le marchand de rêve, moi donc, t'emmène toutes les nuits vers un pays magique.

-          Oh… s'émerveille l'enfant. Mais, je ne dors pas là, pourquoi ? Le marchand de sable est malade ?

-          Non ma chérie, il n'est pas malade mais il m'a appelé car je crois que ce soir, tu as beaucoup de mal à t'endormir non ?

-          Oui, c'est vrai, et c'est pas drôle du tout !!

Dodo se blottit dans les bras de la petite fille :

-          Où veux-tu aller ce soir ? lui chuchote-t-il à l'oreille. Ferme tes jolis yeux et laisse-moi t'emmener.

Les paupières de Julia se font lourdes, elle sert étroitement Dodo contre elle en murmurant :

-          Je veux aller dans une ville qui vole…

Dodo claque dans ses doigts, fait trois pirouettes en l'air, une galipette arrière, et s'écrie joyeusement :

-          Julia ! Ouhou ! Julia ! Rêve avec moi !

Julia ouvre les yeux et là, devant elle, se trouve une ville magnifique posée sur un nuage arc-en-ciel.

-          Ooooh ! Comme c'est joli, s'exclame-t-elle. C'est comme dans un rêve…

-          Mais c'est ton rêve Julia. Il te plaît ?

-          Oh oui ! Il est merveilleux !

-          Viens, je vais te faire visiter.

Dodo prend la fillette par la main et tous deux s'envolent vers la ville magique. Partout, les gens volent, rient et jouent. Les maisons sont de toutes les couleurs, de toutes les formes et il y en a même couvertes de paillettes ! Et, surprise, elle ne voit ni écoles, ni bureaux !!

-          Mais, s'étonne Julia, les enfants ne vont pas à l'école ? Et les papas et les mamans ne vont pas au travail ?

-          Non, répond Dodo, dans ta ville volante, chacun fait ce qu'il lui plaît. A une seule condition.

-          Laquelle ?

-          Celle de toujours être gentil et de s'occuper des autres.

-          On ne s'ennuie jamais alors ?

-          Jamais !

-          Et ça là, qu'est-ce que c'est ? fait Julia en montrant un drôle d'objet exposé dans un magasin.

-          Ca, c'est une télé.

-          Une télé ? Mais elle n' a même pas d'écran !

-          Parce que c'est pour que les gens se rendent compte qu'il y a plus à voir autour de soi qu'à la télé. Tu vois, si tu regardes cette télé sans écran, eh bien, tu vas t'ennuyer n'est-ce pas ?

-          Ca c'est sûr !

-          Tu préfèrerais sans doute aller jouer avec tes copains, non ?

-          Ben oui.

-          Voilà à quoi elle sert cette télé, à montrer qu'il y a des choses bien plus intéressantes à faire que de passer son temps devant un écran.

-          Tu as raison Dodo ! Allez viens, on va jouer !

Ce matin-là, Julia s'est réveillée très tard. Quand sa maman lui a proposé de regarder la télévision pendant qu'elle préparait le petit-déjeuner, elle a répondu, avec un grand sourire :

-          Et si on le préparait ensemble ?

  • Je suis de retour sur wlw après une longue absence et j'adore "Julie n'a pas sommeil". C'est le genre d'histoire que j'aurais aimé raconter à mes enfants.

    · Ago over 4 years ·
    Mouette des iles lavezzi orig

    valjean

Report this text