La Force

carmen-p

Une interprétation personnelle suite à une lettre proposée lors d'un atelier d'écriture.


La Force, la onzième lame du Tarot, le lion dompté par une Vierge, est la carte sur laquelle s'appuient les valeurs morales en vue (en voie) d'une réalisation sur Terre.

Des questions s'imposent : Nos valeurs sont-elles morales ? La morale n'est-elle qu'affaire de bons sentiments ? D'ailleurs, que sont les bons sentiments ?

Notre égo, sous l'apparence des bons sentiments, ne nous laisse-t-il pas croire que nous sommes — une personne bien — d'une haute moralité ? Nous nous aveuglons nous-mêmes et, ainsi endormis, nous poursuivons notre existence en ignorant les cadavres que notre insouciance laisse derrière nous.

 

Purifier nos sentiments après les avoir reconnus, après les avoir nommés,  est notre première tâche.

Purifier jusqu'à la source de nous-mêmes, pas celle de l'autre.

Purifier jusqu'à l'innocence retrouvée.

 

Quel est ce lion qu'il nous faut dompter ? Celui qui en nous s'impatiente et ne demande qu'à être entendu. Provoquer sa force, avoir l'intention de le détruire serait peine perdue. Oublions la violence, préférons-lui une ferme détermination toute en rondeurs féminines. Douceur et subtilité, amour et bienveillance sont les armes dont nous disposons, elles nous permettent d'affronter les épreuves de la vie avec confiance.

L'usage de ces armes douces nous évitera d'avoir à revivre  toujours les mêmes expériences. Comme le lion que nous étions et qui tournait en rond dans sa cage, nous n'aurons plus à rugir devant la même porte, toujours fermée. En lieu et place de cette porte, la force domptée nous tend son échelle.

 

L'énergie, dans le tourbillon de sa puissance, nous demande de faire des choix, de définir ce que nous souhaitons vraiment. Cela vaut le coup d'y réfléchir car cette énergie conduira vraiment nos vœux jusqu'à leur réalisation. Tout ce qui compose notre univers est la résultante de nos désirs passés, même les plus fous.

 

Est-ce l'Or, sont-ce les honneurs que nous recherchons ou désirons-nous créer, dans le jardin de notre vie, une roseraie où ceux qu'on aime puissent venir respirer un peu de tendresse, celle qui, justement, génère la Force ?

  • La tendresse est la plus puissante de présences. Je vois bien que pour certains (en d'autres lieux) seuls les mots force et morale font tilt (sans les nuances que je leur ai apportées).

    · Ago about 6 years ·
    015

    carmen-p

  • Il fait doux dans ton jardin Carmen, où l'on peut cueillir une rose nommée Tendresse !
    Merci pour ce texte qui devrait réfléchir plus d'un…

    · Ago about 6 years ·
    Version 4

    nilo

  • J'ai fais un aller-retour sur ton blog pour prendre connaissance de ton texte que j'aime beaucoup, notamment pour cet idée de roseraie.
    Tu n'es pas seule, j'ai aussi quelques difficultés à m'adapter à la nouvelle formule de WLW. Il lui manque désormais ce petit quelque chose qui le rendait si proche de nous.

    · Ago about 6 years ·
    Un inconnu v%c3%aatu de noir qui me ressemblait comme un fr%c3%a8re

    Frédéric Clément

    • J'ai remis le texte, apparemment il n'y a plus le virus qui me le dénaturait. Merci d'être allé lire sur mon blog, Frédéric. Un sujet un peu particulier, mais après tout les cartes sont offertes à la libre interprétation de chacun. Sur fb je n'ai eu droit à aucun like, aucun commentaire... on doit me prendre pour une apprentie cartomancienne, que je ne suis pas (du coup, je l'ai supprimé).

      · Ago about 6 years ·
      015

      carmen-p

  • Le philosophe : aucune espèce d'où qu'elle vienne ne peut échapper à la pérennité. Cet état implique à celle qui le constate , de trouver un ensemble, les lois de la nature échappant encore à toutes morales. La seule force nécessaire est de savoir, après observations , que rester humble est la seule solution d'aucunes divisions.
    Le poète : les états d'âme sont cartographiés lorsqu'ils sont à même de délivrer des sentiments qui éliminent avec tendresse l'absurdité des cerveaux lents. " Cieux bleus ", le visible est nuisible aux non voyants de l'amour, " Bleu cieux " , à qui sait être une étoile, même éteinte, tendresse, tendresse, Dimir-na.

    · Ago about 6 years ·
    Img 0875 150

    dimir-na

    • Eh bien voilà, je supprime mon texte et je suis capable de répondre à ton commentaire. Je n'avais pas vu que mon texte avait été modifié. Qu'as-tu lu exactement, dimir-na ? Je vais mettre un lien vers mon blog, où le texte est correctement édité.

      · Ago about 6 years ·
      015

      carmen-p

Report this text