La location de vacances

divina-bonitas

Témoignage

Des années que je n'avais rien loué, préférant rester chez moi peinarde. Mais là, quelques circonstances familiales ont fait que bon, en raclant les fonds de tiroirs, je m'étais dit qu'un peu de mer bleue nous ferait du bien. Alors je cherche et loue une petite maison "d'architecte" avec une petite vue sur mer, très calme et tout confort, équipée d'une plancha et d'une table de ping-pong pour les garçons, de 3 chambres et de petites terrasses en espalier.


Arrivés sur place, je constate d'emblée la poussière partout, des baies vitrées opacifiées par la crasse, un salon de jardin en plastique à l'identique, pareil pour les stores, je reste collée à la hotte de cuisine que j'ai le malheur de vouloir mettre en marche, saisis avec effroi des casseroles aux fonds bombés dans lesquelles rien ne cuit sur la vieille plaque vitrocéramique usagée chauffant en alternance, ouvre le placard sous l'évier et tombe nez à nez avec deux antiques plats à tartes en téflon aussi rayées que voilés, m'aperçois que le sommier du lit parental au confort de fakir est constitué de planches bien raides de bois vissées sur un cadre en pin sur lequel git un matelas en mousse éco, que le canapé est en réalité une banquette de béton des 70's garnie de trois galettes dures comme chicotin, que la table de ping-pong restée dehors a un profil d'aile d'avion, raquettes décollées et filet percé...et pour couronner le tout, lundi matin à 8h, après une nuit sans sommeil du fait de la planche à clous qui fait office de lit et de la rocade voisine sur laquelle des motards ont fait joujou jusqu'à l'aube, une magnifique grue orange commence son œuvre à grands renforts de bip, glang, vrrrrr, tandis que des ouvriers usent de scies circulaires, marteaux et autres instruments propres à la construction d'un chantier de promotion immobilière s'étendant sur plusieurs milliers de mètres carrés.

En synthèse, une maison d'archi des années 70 restée dans son jus, sanitaires aux couleurs pétard en prime, collée à un chantier géant.

J'sais pas pourquoi...après avoir réussi à me faire un café laborieusement - la bouilloire était collée par le calcaire, j'ai envoyé un long message très inamical à la proprio, une riche héritière super grippe-sous logeant dans une banlieue super chicos, laquelle fort marrie de mon verbe me proposa de partir et me rembourser au prorata des heures que nous ne passerions pas dans sa magnifique maison très calme...

Deux heures après on s'était barré dans une autre loc très sympa et finalement, la dame furieuse, surprise sans doute de notre départ précipité, décide de ne plus nous rembourser comme elle l'avait promis, invoque un manque à gagner, et ma pomme...allo? Vous pouvez me passer l'assistance juridique (de mon assureur)? Re-mail saignant et tutti quanti. Je ris en voyant que la dame a laissé son annonce en ligne mais baissé le prix de sa loc de 400 euros, ce qui du coup évoque un problème de taille au regard de sa localisation très prisée - a priori - des estivants.

Cette dame qui a l'habitude de louer à des étrangers devant se sentir piégés et restent en la bouclant dans sa maison plus spartiate qu'une tente scout, a dû tomber de l'arbre en lisant mon SMS "nous sommes partis!". Là où elle a de la chance (hihi!) c'est qu'en habitant à quelques encablures de chez nous, nous dépendons du même tribunal d'instance.

C'était cool cette semaine de vacances mais elles me semblent déjà bien loin...

  • Bravo ! Avec tous ces défauts et mochetés dans cette location, le tribunal d'instance jugera totalement en votre faveur et sans atermoiement ! Les juges adorent les trucs nets et clairs.
    Le terme "maison d'architecte" me laisse rêveur ! Qui dit maison dit architecte, hein ?

    · Ago 9 months ·
    Oiseau... 300

    astrov

    • Oui Astrov, la "maison d'architecte" est un pléonasme!
      La dame a fini par nous rembourser à réception de mon courrier, non sans nous envoyer en retour un proverbe africain visant à nous culpabiliser, ce qui m'a fait lui répondre en latin...pour rire!

      · Ago 9 months ·
      Img 1518

      divina-bonitas

    • Hé hé ! Divina castigat ridendo mores !

      · Ago 9 months ·
      Oiseau... 300

      astrov

    • Je me suis fendue d'un "nemo auditur....turpitudinem allegans"...bizarre, pas eu de réponse.

      · Ago 9 months ·
      Img 1518

      divina-bonitas

  • J'aime bien prendre des congés mais je ne pars plus en "vacances" depuis 1996. Je n’ai plus les moyens de me faire arnaquer (sous quelle forme que ce soit)

    · Ago 10 months ·
    Gaston

    daniel-m

  • Les vacances semblent toujours loin... même 5 min après le départ.

    · Ago 10 months ·
    20170505 135341 1

    dentelles-rebelles

  • Finalement, elles t'ont fourni l'occasion d'avoir des souvenirs et des anecdotes à raconter :)

    · Ago 10 months ·
    Coquelicots

    Sy Lou

  • Les vacances c'est sympa quand ça se terminent. :o))

    · Ago 10 months ·
    Photo rv livre

    Hervé Lénervé

    • Oh que oui! Rentrée chez moi à toute berzingue!

      · Ago 10 months ·
      Img 1518

      divina-bonitas

    • Ne pas trop abuser de la berzingue, ça rend sourd ! :o))

      · Ago 10 months ·
      Photo rv livre

      Hervé Lénervé

Report this text