La marche méditative

psycose

écrit le 29/06/2017

Marcher en solitaire avant le lever du soleil, ou après son coucher, est une démarche spirituelle des plus fondamentales pour se forger, sur le long terme, un noble état de conscience émotionnel et intellectuel. 

Le rythme des pas en harmonie avec la profondeur des pensées qui accompagne l'itinerant durant ce vagabondage éphémère, simple, mais ô combien enrichissant, est l'accomplissement d'un désir intriguant : celui de se retrouver par la force de l'introspection et le degourdissement en douceur des membres, paralysés par la spirale oppressante de la routine. 

Délaisser délibérément le flux machinal du quotidien pour se ressourcer auprès de la nature, loin de la pollution en tout genre. Ressentir les vibrations du coeur en communion avec la fraîcheur de la brise des premières et des dernières heures de la journée. 

Un rituel dans l'intimité de ses propres réflexions, au gré des problématiques qui stimulent le cheminement de notre vie.

Se laisser bercer par le silence qui murmure ses secrets à ceux qui savent tendre l'oreille, et surtout, pour ceux qui sont sensibles au monde ésotérique...

La marche devient alors méditation.
L'esprit se libère par la contemplation.
La poitrine s'élargit à chaque respiration. 
Contre les maux du coeur, une forme de guérison et pour le poète, une source d'inspiration. 

Les sens guident leur maître à s'imprégner du paysage avec bienséance et innocence. Découvrir par l'intuition un pouvoir de discernement qui prive la raison de cet instant de recueillement. 
Se taire pour réunir les prédispositions nécessaires à l'émerveillement.
Le coeur qui chavire face à la beauté des signes de la Création. Une ode mystique qui attise la curiosité du voyageur. Tant de mystères et si peu de réponses...Finalement, il rebroussera chemin pour ne pas se laisser ronger pour une pression qu'il ne saura maîtriser. Néanmoins, l'étrange atmosphère ressentie lui paraîtra familier et n'hésitera pas à s'aventurer sans cesse pour une meilleure appréhension de sa propre personne et de ce qui l'entoure et le dépasse. 

Ainsi, la marche en pleine conscience symbolise potentiellement une activité propice au développement personnel par une reconstruction de nos idées, un renouvellement des engagements et un rappel à l'ordre pour une meilleure ligne de conduite : relativiser, prendre du recul et positiver.

  • Entièrement d'accord...
    La marche en pleines nature et conscience...Une thérapie simple et efficace dont vous faites joliment l'éloge.

    · Ago about 3 years ·
    Oeil

    anne-onyme

    • Merci pour la lecture et ce commentaire élogieux

      · Ago about 3 years ·
      Mains colombe 150

      psycose

  • « Tant de mystère et si peu de réponses.. » Pour peu, on inventerait un Dieu si on ne l’avait pas déjà mal fait. Merci !

    · Ago about 3 years ·
    Photo rv livre

    Hervé Lénervé

    • Merci pour ce commentaire et la lecture. Votre commentaire me rappelle une réplique d'un film d'un alien aux humains : " Il existe deux types de Dieu, celui que vous avez inventé/crée (humains) et celui qui nous as crée/inventé, moi je recherche celui qui nous as inventé et non celui que vous avez inventé " (à méditer).

      · Ago about 3 years ·
      Mains colombe 150

      psycose

  • La marche est le propre de l'homme.

    · Ago about 3 years ·
    1338191980

    unrienlabime

    • merci pour la lecture et ce commentaire lucide

      · Ago about 3 years ·
      Mains colombe 150

      psycose

  • Oui, je suis d'accord.

    · Ago about 3 years ·
    Capture d'e%cc%81cran 2019 01 05 18.40.31

    Marcus Volk

    • Merci pour la lecture et ce commentaire

      · Ago about 3 years ·
      Mains colombe 150

      psycose

Report this text