« La Marilyn »

fragile-voice

La danseuse Marilyn est la meilleure de tout le cabaret Poetry Brothel. Elle rend les hommes fous par ses mouvements ondoyants, et hypnotise les femmes d'un seul regard... Pseudo : Fragile Voice

Elle fait sa danse, la Marilyn

D'une main sûre elle vous entraîne

De l'autre vous propose un gin

On ne peut savoir où elle vous mène


Elle ondule des hanches

La Marilyn, elle pirouette pour vous

Elle caresse sa peau blanche

La dévoile au-dessus du genou


Son regard de braise vous hypnotise

Elle a les yeux noirs, la Marilyn

Vous la fixez avec convoitise

Quand elle tourne et tourne, la Marilyn


Les bras tendus vers le ciel

Sa robe rouge fendue sur sa chair

La Marilyn, comme elle est belle

La plus folle des enchères


La Marilyn vous capture le cœur

Et séduit votre corps

D'un verre de liqueur

D'une main dans sa chevelure d'or


Elle a des paillettes dans les yeux

La Marilyn, et des étoiles sur les lèvres

Elle a le sourire soyeux

La Marilyn, elle vous enfièvre


Elle tourne autour de vous

Fait sa danse de cabaret

Elle vous fait les yeux doux

La Marilyn, vous la paierez


La Marilyn, elle fait sensation

Elle tend sa jambe vers sa proie

Se cambre sans oscillations

Passe sur votre torse un doigt


Elle vous rend fous, la Marilyn

Vous aimez quand elle danse

Elle fait jamais grise mine

La quitter c'est une souffrance


Comme on voit ses courbes

Quand elle danse, regardez, à la Marilyn

Dans le fond elle est fourbe

Car elle s'en fout, la Marilyn


Elle vous ensorcelle par sa danse

Elle frôle vos hanches

Elle caresse avec décadence

La Marilyn, elle caresse vos hanches


Report this text