La vache qui rit devant le miroir

dechainons-nous

Je joue donc je suis !

Nous vivons une drôle d'époque, à l'heure où les ombrelles commencent à se dénombrer tout autant que les parapluies la démocratie devient le florilège des minorités.

Le job alimentaire sous jacent de la société de consommation a réduit le niveau de vie juste au dessus de celui du gaspillage.

Les querelles de clocher qui jadis ont construit un pays rural et orgueilleux ont laissé place à un libre échange broyant les classes intermédiaires et bâtissant un monde bipolaire de richesses et de pauvretés.

Quelle serait aujourd'hui la pensée d'un De Gaulle ou d'un Jaurès ?  Une lumière lointaine se perdant au bout d'un souterrain ou  bien l'étirement du bras de Marianne nous guidant vers plus de justice sociale.

Au nom de quel droit fondamental les politiciens se proclament t ils représentants de tout un peuple ?

Au nom de quel droit fondamental un groupe de mécontents s'oppose à toutes formes d'autorité légale ?

Peut être est il temps de remplacer la véhémence du discours politicien par de la douceur sociale !


Lcm

Report this text