L'Assurancetourix d'Astaffor

Mickael Froideval

Chronique de l'album "Sarbacane" de Françis Cabrel.1989.

Quand je pense a Cabrel, je ne peux m'empêcher d'imaginer le barde Assurancetourix dans les albums d'Astérix.

Comme le petit gaulois, Cabrel fait partie du patrimoine de la chanson française.Et porte haut la moustache, la guitare et l'accent chantant!

Cabrel est poète.(Pléonasme)

Cabrel est douceur.(Pléonasme)

Et, l'air de rien, c'est un fin observateur de l'âme humaine.

En nous livrant en 1989 cet album tiré d'une sarbacane, l'homme donne pleine mesure à son talent monstrueux.

"C'est écrit", "Sarbacane","Tout le monde y pense","Petite sirène","dormir debout"...

C'est beau, c'est pur, c'est doux.

Cabrel nous livre l'amour sous toutes ses formes, l'observe sous toutes ses coutures et nous souffle des fléchettes discographiques qui nous touche a fleur d'âme et de peau...

Alors oui, l'Assurancetourix de la chanson française peut parfois énerver...

Moi, il m'énerve.

Par son talent, sa façon tout en douceur de dire de si jolies choses avec pour seule arme une guitare et sa voix patinée de sud ouest...

Après ce succès, l'homme m'énervera encore quelques années plus tard en réussissant (sans être ridicule, voyez l'exploit!) à se mettre dans la tête d'un taureau promis a la corrida! 

Je ne sais pas a quoi carbure le barde d'Astaffort sur ses chemins de traverses...

A  l'amour sans doute? A la poésie sûrement!

Au prochain bijou que le bonhomme nous livrera j'achèterai  un énorme poisson pour lui taper dessus: ce sera ma manière de lui dire que ses chansons,moi, je les aime a mourir!

Report this text