Le gâteau du siècle

fionavanessa

ceci est un ancien texte jamais partagé sur la toile...soyez cool avec la cuisinière !

Ecrit avec une liste de mots imposés :
siècle, sournois, impossible, illuminer, illusoire, étage, éclabousser, fantaisie, miel, sosie, silence, rhubarbe, roucouler, volubile, virtuose, gueule, garnement, outrager.

Le gâteau du siècle.

Quels tourments impossibles au fond des cuisines de nos grands chefs ! Lequel n'a pas cherché un jour à illuminer la vitrine d'une pâtisserie d'une sublime création à étages, à détrôner ses concurrents avec une fantaisie née du fin fond de ses méninges, éclaboussante de sucre ? Comment réinventer le gâteau que tous adopteront comme l'unique, le Nirvânâ des desserts qui ne possède aucun pâle sosie, celui qui s'imposera d'emblée à nos palais comme une tradition à venir ?

Ah...voir briller les yeux de ses clients quand arrive, porté en grande pompe et dans un silence religieux, le dessert phare, annoncé avec fierté !

"Bavarois de framboises à la crème de violette,

 macarons vanillés avec une pointe de poivre rose et une larme de  rhum,

poires chocolatées dans leur robe de piment d'Espelette, millefeuilles à la rhubarbe et au miel de chocolat blanc..."

Y a-t-il de quoi se mettre le cerveau en ébullition ? pour le bonheur des cobayes consentants, pour l'instant de gloire illusoire ?

On célèbre le virtuose avec des applaudissements volubiles, mais n'en revient-on pas moins aux classiques de nos grand-mères , qui depuis leur longue lignée de pâtissières maison, parvenaient à faire roucouler nos papilles avec quelques ingrédients bien sentis ? Incontournable tarte au citron, ou fondant aux marrons...De quoi apprivoiser les plus forts en gueule, les garnements les plus sournois, les gastronomes les plus blasés...Combien de réconciliations conjugales leur doit-on ? de promotions décrochées lors d'un déjeuner dominical avec le patron, de dépressions évitées aux cœurs brisés ?

Si le bonheur ne se trouve pas au fond de l'assiette, une simple part de gâteau éloigne la discorde...et sans vouloir outrager la mémoire collective, qui sait quels divins desserts furent servis aux repas qui précédèrent les armistices, les décisions de l'Elysée ?

Mais, petite galette de frangipane ou surprise du chef, quel fut le gâteau du siècle, celui qui nous sauva d'un destin plus amer, sans que nous ne le sachions jamais ?

,


  • Miam miam !!!! Ton texte est une délicieuse friandise !

    · Ago almost 4 years ·
    Couv2

    veroniquethery

  • Qu'il m'a fallu du temps pour trouver tous ces mots ! Ne vous étonnez pas, j'ai "le bec sucré" ...poires chocolatées, si fondantes ! Framboises du jardin de ma mère, macarons bien moelleux avec leur pointe de poivre rose, rhubarbe de mon enfance, miel que l'on chipe avec le doigt, qui caresse la langue ! Comment voulez-vous que je me concentre !
    Mais, papilles bien repues, enfin concentrée, j'ai relu votre texte ! Gâteau du siècle qui nous sauva, peut-être, d'autres guerres ! Belle cuisine et beau talent !

    · Ago almost 4 years ·
    Louve blanche

    Louve

  • Tout cela fait saliver la gourmande que je suis , bien joué !!!

    · Ago almost 4 years ·
    W

    marielesmots

    • de gourmande à gourmande, merci !!!

      · Ago almost 4 years ·
      Mai2017 223

      fionavanessa

Report this text