LE LOCATAIRE, Réponse au texte de Sautumn))

Christophe Paris

Humour noir (J'espère), réponse au texte de Sautumn, dont vous trouverez le lien ci-dessous. (le Stapelia existe vraiment comme décrit...) http://welovewords.com/documents/petite-annonce-sur-le-net


Chère Madame Sautumn quel malheur d'avoir eu la malchance de vous rencontrer et d'ainsi devenir le premier locataire de cet appartement, véritable réussite architecturale. Je tiens par cette missive à vous maudire sincèrement pour le travail que vous avez effectué et qui, je dois l'avouer, a dépassé de loin tous mes cauchemars. Quel superbe esprit torturé que le vôtre pour avoir ainsi pensé aux moindres détails minant chaque jour plus encore ma misérable petite vie de petites gens. Quelle terrible pesanteur chaque jour d'arriver devant cette porte qui grince son métal comme celle d'un vieux placard oublié aux souvenirs pliés et empilés. Quelles douleurs à mes doigts rongés lorsque je rentre vos clés mal copiées dans les serrures m'obligeant à forcer l'appui. Finissant d'ouvrir avec un bout de peau coincé dans un canon réfractaire, et une luxation du poignet liée à l'absence totale de lubrifiant (Je vous écris d'ailleurs cette lettre à l'aide de ma main gauche). Vous êtes certainement mélomane pour avoir choisi un grincement aussi agressif pour l'oreille et si destructif pour l'inconscient.

Ah.... et puis ce salon absolument magnifique, ces murs charbon brûlé, ce plafond trop bas, quel chef d'œuvre. On s'y sent merveilleusement mal. Je me suis d'ailleurs permis de peindre également le plafond de cette couleur désespoir pour accentuer cet étouffement dont vous m'aviez parlé. Ce plafond si bas qui vous fait marcher comme un vieillard avant l'âge, quelle trouvaille ! Sensation qui se complète à l'usage par un sentiment de suffocation extrême, aucun de vos volets automatiques ne fonctionnant, garantissant ainsi une parfaite noirceur l'année durant.

Je vous avoue que dans un premier temps l'argument du bar paraissait alambiqué, quelle erreur ! Merci d'avoir insisté pour le conserver. En effet, moi qui jusqu'à lors ne consommait que des drogues à fortes doses prescrites par mon médecin non conventionné non remboursé, je me suis mis à boire. Je devins rapidement dépendant, le tout en consommant toujours mes prescriptions. Ainsi j'ai pu couper toute relation avec le peu de personnes qui me supportaient encore grâce à d'effrayantes crises de delirium tremens.

C'est donc vraiment seul que je vous en remercie.

Votre maestria va jusqu'aux matériaux choisis. Vous m'aviez promis de n'avoir aucun moment de répit et de calme, vous n'aviez pas menti. Le jour, c'est effectivement cette famille qui rigole pour un rien et passe son temps à inviter ses amis très sympas pour des apéros très sympas se terminant tard dans la nuit. C'est à ce moment que le couple adepte du Kamasoutra commence ses affaires. Quelle merveilleusement horrible continuité.

Après vous être senti seul, abandonné, laissé pour compte, vous vous sentez en plus terriblement frustré, moche et imbaisable. Chaque râle, chaque cri jusqu'aux derniers vous rappelle que votre corps est comme une terre desséchée d'Afrique, qu'il a oublié depuis longtemps toute pluie de caresses ou de baisers.

Là ce n'est plus l'esprit qui fait mal, c'est le corps. Bien joué.

Je me permettrai maintenant une critique concernant la chambre, enfin son odeur, car sa couleur de déjection de pigeon malade me sied parfaitement. Oui j'ai remplacé cette odeur de Marie-Jeanne qui me donnait d'horribles pensées presque joyeuses. Pour couvrir celle-ci j'ai donc acheté ce Stapelia.

Cette fleur exotique dégageant une odeur proche d'un cadavre en putréfaction. La chambre n'est plus maintenant remplie de votre odeur mais de mouches à viande attirées par la sienne. J'ai également changé les affiches bien trop récentes pas assez déprimantes, par celles de Charles Dumont, des compagnons de la chanson et de quelques accordéonistes des années 50 dont Yvette Horner en bikini.

Je n'ai pas trouvé le pense Bête mais je ne trouve pas ça bête d'y penser.

Inutile de vous ennuyer à changer le lit, car trop confortable je me suis permis de casser quelques lattes du sommier prolongeant de ce fait mon état instable à l'horizontale et vous évitant ainsi des kilomètres inutiles. Passons à la cuisine pour en finir avec la salle de bain, principale raison de l'envoi de cette lettre. Quelle délicieusement macabre idée d'avoir laissé ces surgelés périmés qui conjugués à cette eau un peu saumâtre vous mettent intestins et cœur en charpie. Cette deuxième chaise symbole du vide affectif et social dans lequel je suis, quelle classe, c'est presque de l'art conceptuel.

J'en termine enfin avec cette salle de bain au glauque éclairage, ah non non non non non non non… La pièce vide. Très utile en cas de crise, personnellement je me suis projeté sur chaque mur à plusieurs reprises ce qui explique la présence de quelques touches de rouge de-ci delà. J'espère que vous me pardonnerez un tel enthousiasme.

J'en termine donc enfin avec la salle de bain au glauque éclairage jaune . Elle est parfaite excepté la baignoire. Oui, elle est trop petite, j'ai eu beau m'y retourner dans tous les sens, rien n'y faisait impossible de l'utiliser à bon escient. C'est pourquoi je vous écris cette lettre pour vous prévenir que la fenêtre est ouverte car je n'ai pas pu faire autrement que de passer par elle. En vous remerciant infiniment de m'avoir permis un suicide aussi réussi, je vous ai chaudement recommandé à de proches amis maniaco-dépressifs. J'espère que vous tiendrez compte de mes remarques pour leur rendre la vie encore plus insupportable et que vous n'omettrez pas d'installer une baignoire plus grande et plus profonde.

Affectueusement, votre dévoué, défunt, ex locataire.


Christophe Paris.



  • Surprenant endroit, il donnerait presque envie de le visiter :) bravo pour l'exercice !

    · Ago over 6 years ·
    Img 6678

    venise3

    • Merci me suis bien amusé à l'écrire grâce au texte de sautumn mais évite l'appart, on peut pas s'y prendre le plafonds est trop bas :-)

      · Ago over 6 years ·
      P 20140419 154141 1 smalllll2

      Christophe Paris

    • Ah et merci pour le coup de coeur c'est gentil.

      · Ago over 6 years ·
      P 20140419 154141 1 smalllll2

      Christophe Paris

  • Que dire, je suis une proprio comblée, les autres devraient être jaloux. Je ne m'attendais pas à une lettre si reconnaissante de mon premier locataire, je ne suis qu'à mes débuts dans l'humour noir architectural. Merci de m'avoir partager tout ce que l'endroit t'as inspiré, si ce n'est pas assez valorisant, ça! Si je n'avais pas le flemme, j'accrocherais ce texte comme souvenir qui fait sourire - car j'ai souri du début à la fin, chaque détail était si bien tourné! -, sur le mur de ma chambre pas assez déprimante. Au plaisir de rencontrer tes amis maniaco-dépressifs!

    · Ago over 6 years ·
    Nature was here

    sautumn

    • Ouf ça te plaît.. me fait plaisir de partager de l'humour !

      · Ago over 6 years ·
      P 20140419 154141 1 smalllll2

      Christophe Paris

  • C'est juste mais t'as oublié un détail:le plafonds est trop bas!
    Merci pour ton coup de coeur ça me fait plaisir (tinquiètes pas, pas trop...) C cool merci

    · Ago over 6 years ·
    P 20140419 154141 1 smalllll2

    Christophe Paris

  • Excellent
    Moi j'aurais choisi la pendaison, bien plus morbide que la défenestration... mais bon...
    Bravo !
    cdc

    · Ago over 6 years ·
    D9c7802e0eae80da795440eabd05ae17

    lyselotte

Report this text