LE PENDENTIF

Philippe Larue

Offrir un pendentif, en forme de poire? Belle idée ? Et si celui-ci était en forme de larme?

Oh! Pas n'importe quelle larme ! Une larme trouvée dans la souffrance, taillée dans la joie, et ciselée dans l'humour qui désarme.

56 facettes qui refléteraient le kaléidoscope de tes sourires, l'éclat de tes yeux, et les pulsars de tes rires.

OR, platiner aux riffs mélodieux, quantiquer à la castafiores rieuse, l'argent poétique que je suis, adoreeeeeeeeee regarder les femmes pendant que, sophistique les réflexions des nobles rires.

Ce diamant, unique et original, qui, chœur les lumières, posées par les larmes de tes yeux heureux.

Rubis, pour ton cœur amoureux, Émeraude, comme la jungle des orchidées sur ta peau parfumée, Améthyste pour tes secrets d'Eve, Topaze pour la dauphine des océans pacifique, Saphir pour continuer à te faire rire, Aiguë-Marine pour pirouetter les atolls et perler les billes de tes yeux dans des SPA de rires miraculeux.

Un Verseau doit, de son amphore, verser des horizons vierges de violences, des sentiments humoristiques, des principes actifs.

Aladin a secoué mon génie pour exhausser 15 000 ouvrages pour tes voyages, comme ton pendentif!  

Report this text