Liste 2 - Le pingouin

Louve

Le nouveau défi de Campaspe en dix mots imposés : chocolat - perspicace - forcené - hypercalorique - cornichon - globe -pingouin - miroir - refroidi - chou.


 

« La nuit, tous les chats sont gris »…

C'est ce que se disais Alex, tout en se faufilant dans la rue déserte. La ville, à cette heure, lui appartenait.

Tout de sombre habillé, souple comme un matou, il longea les maisons cossues et s'arrêta enfin devant l'une d'entre elles. Il se prépara à escalader la façade jusqu'au balcon.

Il était en grande forme, il avait encore en bouche les cinq carrés de chocolat, dégustés avant d'entamer son périple. C'était, bien sûr, hypercalorique, mais qu'importe, il adorait ce goût moelleux et chaud sur son palais, avant de partir « en campagne ».

Une fois sur le balcon, la fenêtre entrebâillée poussée, il se trouva dans une chambre. Sur le lit, une forme endormie. Il ne s'attarda pas et passa à la pièce suivante. Un salon encombré d'un tas de babioles en tous genres. Il y en avait partout, des tortues, des lapins, des chouettes et même un superbe pingouin trônant sur la table basse. Des objets en faïence, métal, semblant lourds parfois, qui semblaient le regarder de leurs yeux fixes, petits globes noirs, brillant sous la lueur de sa lampe.

Mal à l'aise, son dynamisme un instant refroidi, Alex se trouva, un instant, comme un « cornichon » devant tout ce bazar. Rien d'intéressant, à première vue, pour ce monte en l'air, ce forcené de la cambriole, toujours à la recherche d'objets précieux. Il passa à la pièce suivante, une salle de bains. Sa torche en balaya les murs, s'arrêta devant le miroir au-dessus du lavabo. Rien d'intéressant ici, non plus.

Mais, Alex en professionnel perspicace, ne se découragea pas. Il continua sa quête et passa dans la cuisine. Il ne put s'empêcher de jeter un coup d'œil dans le réfrigérateur. Waouh ! Des choux à la crème, un autre de ces petits péchés mignons !

Un léger bruit le fit soudain se retourner. Il eût juste le temps d'apercevoir le pingouin fonçant sur son visage puis ce fut le trou noir.

 

Une jeune femme, en déshabillé rose, un pingouin de faïence à la main, téléphonait au 17.

-Je viens de neutraliser un cambrioleur, venez-vite !!

Report this text