Le rêve d'Eve

another-day

Un simple rêve que j'ai fait, il y a quelques jours, qui brûle de sens à mes yeux. Ce récit ne porte aucune prétention. Ce n'est rien d'autre qu'un souvenir auquel je voudrais donner l'éternité.

L'hirondelle blessée pleurait de terreur. L'idiote accrocha un ruban à l'orange de son pied et la souleva dans les airs. L'hirondelle s'écrasa violemment contre la vitre embuée.

Tu étais là, toi aussi.

Tu as tout vu à travers mes yeux.

Mes yeux terrifiés.


J'ai quitté la morgue en pleurant.


Il y avait du sang sur le chemin.

Et sur mon cœur. Comme s'il cherchait à sortir de ma poitrine.

Et dans ma bouche.

Je crois que j'avais, littéralement, le cœur au bord des lèvres.


L'hirondelle s'était effondrée à mes pieds et ses petits morceaux sanguinolents, ainsi que les pétales d'une fleur rongée par l'aube, s'étaient répandus sur le sol froid.


Je ne pourrai jamais.

Je n'en serai jamais capable.

Je n'ai jamais su faire.


L'amour est un mystère. Pourquoi, quand tout semble d'une évidence folle, y a-t-il des oiseaux morts sur mon chemin ? Comment ne suis-je pas capable de les repousser de ma semelle pour avancer malgré tout ? S'amoncellent-ils comme autant de preuves lucides dans l'unique but de me convaincre moi-même que cet amour n'a pas de sens ?


L'amour est insensé. Oui, peut-être.

Tout comme les oiseaux morts sont dénués de signification. Ils en ont revêtu une, autrefois. Ils étaient les symboles de ce qui n'est plus, de ce qui, au fond, n'a jamais su exister que dans mes rêves.


Je suis un oiseau mort.

Je ne peux pas sacrifier ma liberté chimérique dans tes bras.

Je ne veux pas qu'un jour tu repousses mes petits morceaux sanguinolents, ainsi que les pétales d'une fleur rongée par l'aube, répandus sur le sol froid.  

  • Dur, fort, beau

    · Ago almost 6 years ·
    Cat

    dreamcatcher

    • Merci beaucoup dreamcatcher !

      · Ago almost 6 years ·
      Avatar

      another-day

  • C'est captivant, noir et beau à la fois. Je n'ais pas l'habitude avec ce genre de texte et je crois que tu as réussi à me fasciner par ta manière d'écrire, je me demande comment tu en es arrivé à mêler toutes ces choses. En tout cas, ça me fait un peu la même sensation qu'en lisant une saison en enfer, même si c'est dur à décrire.

    · Ago almost 6 years ·
    Stretched 264806

    noryx

    • Merci infiniment pour ton commentaire... Je ne sais que dire de plus, ni comment expliquer cette étrange façon de mêler les choses, ainsi que je l'ai fait. Je crois que le cerveau humain est une source insondable : pour moi, tout est, d'une certaine façon, lié à autre chose. Les oiseaux, l'amour, tout cela fonctionne ensemble. Ils sont les deux morceaux d'un même puzzle. Merci encore.

      · Ago almost 6 years ·
      Avatar

      another-day

  • il y a dans ton texte tout ce qui rend les rêves... et ben, des rêves justement -;)
    Le sens n'a strictement aucune importance, seuls comptent les ressentis... et là, pour moi, c'est gagné !
    bravo.

    · Ago almost 6 years ·
    332791 101838326611661 1951249170 o

    wic

    • Merci beaucoup... Je suis vraiment très touchée par tes mots, et sincèrement heureuse que tu aies ressenti quelque chose en me lisant. C'est le plus important !

      · Ago almost 6 years ·
      Avatar

      another-day

  • J'ai l'impression de n'avoir rien compris à ton texte, le lien entre l'hirondelle, l'amour et le "je", mais ça m'est égal. Ce texte est très, très beau ; et son espèce de noirceur onirique ainsi que le mystère qui l'entoure ne font qu'accentuer le sentiment de pureté. Un brin d'émotion à l'état brut.

    · Ago about 6 years ·
    Vava wlw

    ella

    • Merci, comme d'habitude ella, pour tes commentaires qui me touchent infiniment !!! Je ne sais jamais que dire, c'est terrible, mais je t'en suis sincèrement reconnaissante.

      · Ago about 6 years ·
      Avatar

      another-day

  • C'est beau!

    · Ago about 6 years ·
    Cat779

    coeur-a-corps

Report this text