Les cavaliers importuns du temple de Kamakura

indiana

Kamakura, Japon. Lieu de pèlerinage. Joli temple, concours annuel d'archers à cheval.

 

Le temple de Kamakura est envahi par les cavaliers et les moines risquent de passer un mauvais moment.

Shigeru court à travers le bois, redescend vers le vallat, passe par le petit pont arqué et remonte derrière la colline, en passant à travers la bambouseraie. Il ajuste chacun de ses pas. Le fourreau de son sabre est dans sa main gauche, le pouce appuyé sur la tsuba. C’est à jurer que ce sabre se déplace seul dans l’air, tant son déplacement horizontal est rectiligne. Shigeru court bien, son point de gravité est bas.

Les cavaliers sont là. Est-ce à cause de la présence de ces Portugais dans le port d’Edo ?

Shigeru stoppe son pas. Il n’a plus le choix. Il s’imprègne d’une image : l’emplacement de chaque cavalier. De là, il devine le déplacement que vont faire les chevaux, le côté duquel chaque cavalier peut brandir son sabre.

Et il se lance. Il a fait quinze pas et tranché la première jambe, celle du cavalier le plus proche. Quand celui-ci pousse son cri, Shigeru en est à son quatrième cavalier, il a paru en effleurer un dont la tête pend pourtant horriblement sur son épaule. Shigeru est parti vers la droite, sa lame brille d’un éclat fugace dans un nuage de poussière légère et brillante, il repasse vers la gauche, et le katana a fait un moulinet. Un bras armé tombe au sol. Un cheval se cabre. Un sabre s’abat dans l’axe du crâne de Shigeru. Celui-ci effleure à peine la lame de l’adversaire, qui glisse nulle part, pendant que celle de Shigeru plonge entre un cou et une épaule.

Tags : samouraï, cavaliers, sabre, temple, Kamakura, Edo, katana

  • Mon commentaire a disparu ? Je vous remerciais Reverrance, Joëlle et Lyselotte.

    · Ago over 10 years ·
    R my remy blanc 2002 150

    indiana

  • superbe écriture, dépouillée mais incisive

    · Ago over 10 years ·
    Tyt

    reverrance

  • Léger comme une estampe et pourtant tellement sanglant...
    les mots utilisés comme des lames entament l'esprit du lecteur...j'aime bien même si je ne comprends pas tous les mots employés....mais en devine le sens...

    · Ago over 10 years ·
    D9c7802e0eae80da795440eabd05ae17

    lyselotte

  • Naruhodo. Shigeru est probablement même l'un de ceux qu'il a croisés, n'est-ce pas ?

    · Ago over 10 years ·
    R my remy blanc 2002 150

    indiana

  • Vous savez, je connais des sites d'écriture où des commentateurs d'une inculture encyclopédique en feraient une portée de lézards à la lecture de ce texte. Vous n'en auriez pas fini de répondre à des questions oiseuses et à de laborieuses demandes d'explications et de précisions.
    J'espère que cela vous sera épargné ici.
    Pour ma part je le trouve parfait, il se suffit pleinement à lui-même, je ne demanderai même pas si votre Shigeru est contemporain de Miyamoto Musashi ;-)

    · Ago over 10 years ·
    Lange02b

    Johann Christoph Schneider

Report this text