Les échos intérieurs

austylonoir

S'il m'est un plaisir, 

à entrer les consciences,

à saisir les cœurs

de frères inconnus ;

voici que des barrières

entourent mes blessures,

font ombrage aux stigmates 

de mes troubles anciens.

Et mon âme repliée 

par deux fois sur elle-même,

ainsi qu'une feuille

qui tiendrait son secret,

se donne en élan 

vers la ruine d'ailleurs,

en devinant dans les entailles, 

la forme des couteaux.

Et cependant le reproche,

usé comme un refrain, 

toujours se fait entendre,

d'entre les bouches amies,

qui espèrent un aveu,

de mes échos intérieurs,

à la réserve entière,

de mes frères de maux.

Report this text