Les mots de la nuit

Michele Hardenne


Les mots de la nuit

 

J'ai inventé de nouveaux mots d'amour

Les autres se perdant dans leur béatitude

Ils se mouraient jours après jour

D'être trop dits par habitude

Je ne voulais pas qu'ils tombent en désuétude.

 

J'ai inventé de nouveaux mots pour te le dire

Les autres étant élimés, usés, affaiblis, dépassés.

Je n'arrivais plus à les écrire

Ma plume se fatiguait, son encre s'épuisait

Le papier n'en voulait plus, il se froissait, se déchirait.

 

Ce sont mes mains, mon corps, qui les expriment

De peau à peau, de cœur à corps, au creu du lit

Ils s'abandonnent, s'offrent, se miment

Ne demandant qu'à être compris,

Le temps que dure toute la nuit.

 

M.H.(Michèle Hardenne)

14/11/2014

Report this text