Les oisifs.

Hervé Lénervé

Un café, des habitués, de bon matin.

-         Qu'est-ce que vous faites de moche, les gars ?

-         Rien, on s'fait chier !

-         J'peux me faire chier avec vous, les poteaux, j'ai un peu de temps à tuer.

-         Du moment que tu ne nous emmerdes pas avec une idée d'un truc à faire, oui !

-         Pas de risque, les trucs à faire, il n'y a que ma femme qui est assez perspicace pour en trouver.

-         Ta femme a toujours été une intellectuelle et que trouve-t-elle à faire, comme ça,  mais juste pour savoir ?

-         Elle trouve à me faire faire un tas de corvées auxquelles je n'aurais jamais pensé personnellement par moi-même.

-         La mienne, aussi, est une intello, alors ! Et toi Christian, elle est comment la tienne ?

-         La mienne, elle est morte !

-         Merde ! Excuse-moi, je ne le savais pas.

-         Pas de soucis.

-         Ta Christiane est morte, Christian ? Je l'aimais bien, moi, ta femme, même si ce n'était pas réciproque. Tu aurais, quand même, pu nous le dire qu'elle était décédée.

-         J'allais le faire, les gars, mais vous ne m'en avez pas laissé le temps. Elle est fraîchement morte de ce matin, seulement. Putain, ça fait tout bizarre !

-         Merde ! Ta femme vient de mourir et toi, tu viens quand même au bistrot ?

-         Eh, the show must go on ! Je ne vais pas rester à lui tenir sa main froide en la regardant dans ses yeux vides.

-         Mais tu as prévenu les autorités compétentes au moins.

-         Je le ferai plus tard, je ne vois pas les autorités, toutes compétentes soient-elles, faire le bouche à bouche à une morte, ce serait de la perversion autoritaire.

-         Tu as téléphoné à ta fille Christine, au moins ?

-         Non ! Elle n'est pas du matin.

-         Putain, t'es le plus récent veuf que je connaisse ! Mais es-tu certain qu'elle est complètement morte, ta femme ?

-         A ma connaissance, oui ! Maintenant, je ne suis pas toubib, non plus !

-         Je te sers tes deux verres de blanc comme d'habitude, Christian ?

-         Non ! qu'un seul, s'il te plait.

-         C'est nouveau, ça aussi ?

-         Je t'ai déjà expliqué cent fois que je prends toujours deux verres d'entrée de jeu, pour trinquer au souvenir de mon meilleur pote qui est parti vivre en Australie, le con !

-         Pourquoi, il est mort aussi, ton pote ?

-         Pas du tout ! Mais, moi, j'ai arrêté de boire. Allez à ta santé mon pote australien, cul sec !

-         Je ne te ressers rien, alors ?

-         Si, comme d'hab., j'ai juste arrêté de boire la première tournée.

-         Tu ne crois pas que tu devrais appeler un médecin, pour être sûr ?

-         Je le ferai plus tard, De toute façon si elle est vraiment raide, elle ne risque pas de galoper faire ses courses à Longchamp et si elle ne l'est pas, les urgentistes n'aiment pas se déplacer pour rien.

-         Ta femme ce n'est pas rien, voyons !

-         Ce n'était pas rien, correspondance des temps, voyons ! Moi, je suis déjà passé à autre chose.

-         Ne passe pas trop vite, non plus, car je vois ta morte gesticulée devant la porte du troquet et elle semble de fort mauvais poil pour un macchabée.

-         Putain ! Je vous laisse les poteaux, je reviens tout de suite, après avoir prévenu les Pompes Funèbres.

-         Trop tard, mon gars, fallait le faire quand il était encore temps. Ça t'apprendra à remettre toujours tout au lendemain.

-         Je vous jure que si demain, elle n'est pas morte, je la tue moi-même et je préviens tout le monde, sur-le-champ, tout comme il faut bien.

-         A demain, alors !

Pas de problème, à plus !

  • Le célibat c'est un peu comme le patronat, on se fait chier tout seul, mais au moins on sait pourquoi :o)

    · Ago 3 months ·
    Gaston

    daniel-m

  • L'oisiveté serait la mère de toutes les vis, mais pas des boulons.

    · Ago 3 months ·
    30ansagathe orig

    yl5

    • Une vis, un écrou, s’aimaient d’amour tendre, ils s’unirent en boulon devant monsieur le maire. ;o))

      · Ago 3 months ·
      Photo rv livre

      Hervé Lénervé

  • Dans mon village, les anciens disent que les oisifs sont les enfants des oiseaux perdus.

    · Ago 3 months ·
    Curtis tony 02 g

    Oscar Danny Wilde

  • Je suis morte de rire !

    · Ago 3 months ·
    Femme dos fenetre1

    odess

  • Note à moi-même, ne plus jamais vivre en couple ! Si, c'est pour se faire chier autant le faire tout seul :-))

    · Ago 3 months ·
    Visage etaine eire capture %c3%a9cran

    Etaine Eire

    • C'est toujours mieux à deux et même à plusieurs, sauf pour le cul. :o))

      · Ago 3 months ·
      Photo rv livre

      Hervé Lénervé

    • Miction et défécation difficiles, suturez-vous ! :o))

      · Ago 3 months ·
      Photo rv livre

      Hervé Lénervé

    • Pour ne pas pénaliser les métiers de bouche. ;o))

      · Ago 3 months ·
      Photo rv livre

      Hervé Lénervé

    • Hervé, pratiquer le cul à plusieurs n'est point un problème, si tout le monde est d'accord cependant, ce n'est point ma tasse de thé :-))

      · Ago 3 months ·
      Visage etaine eire capture %c3%a9cran

      Etaine Eire

    • à plusieurs, my god ! c'est déjà dégueulasse à deux. :o))

      · Ago 3 months ·
      Photo rv livre

      Hervé Lénervé

    • Hervé, ta femme doit bien se marrer avec toi :-))

      · Ago 3 months ·
      Visage etaine eire capture %c3%a9cran

      Etaine Eire

    • Juste pour info, tu devrais apprendre à faire le ménage parce quand " ton poteau " le fait, tes commentaires restent comme des cons :-))

      · Ago 3 months ·
      Visage etaine eire capture %c3%a9cran

      Etaine Eire

    • M'en fous ! Je fais déjà le ménage à la maison, je ne vais pas le faire ici aussi, quand même. :o))

      · Ago 3 months ·
      Photo rv livre

      Hervé Lénervé

    • Heureusement qu'elle ne me lit pas au lit, ni ailleurs d'ailleurs. :o))

      · Ago 3 months ·
      Photo rv livre

      Hervé Lénervé

    • :-))

      · Ago 3 months ·
      Visage etaine eire capture %c3%a9cran

      Etaine Eire

    • Si tu me paies bien, je peux le faire à ta place… à la maison :)

      · Ago 3 months ·
      Gotham penguin

      Edgar Allan Popol

    • je suis jaloux, personne n'approche de mon ménage. :o))

      · Ago 3 months ·
      Photo rv livre

      Hervé Lénervé

    • J'ai connu un forain maso qui disait la même chose à propos de son manège :)

      · Ago 3 months ·
      Gotham penguin

      Edgar Allan Popol

    • a-t-il fait fortune ? :o))

      · Ago 3 months ·
      Photo rv livre

      Hervé Lénervé

Report this text