Lettre ouverte aux enfermés

eymeric

      Bonsoir, ou bonjour, avec Internet aujourd'hui on ne sait plus exactement quand on s'adresse à vous. La temporalité change, et plein d'autres choses d'ailleurs. Cependant, une chose ne change pas : je vois toujours autant de gens enfermés.Parce que les prisons ne sont pas toujours faites de murs, elles sont parfois mentales, sentimentales et très dures à supporter pour les sans-mental. Donc aujourd'hui j'ai choisi de m'adresser à toi l'enfermé à travers cette lettre ouverte.

Je ne dis pas que j'ai la science infuse et que j'ai donc le chemin exact afin de trouver la sortie de ta prison. Je dis juste que je vais tenter de te dessiner une fenêtre. À toi ou pas de choisir de l'emprunter pour ensuite te tailler ton propre chemin. Parce que voilà la première remarque : quoi qu'il t'arrive, tu es seul. Je ne veux pas dire seul dans le sens où tout le monde te hait, non. Au contraire beaucoup de gens t'aiment, mais tu es seul à pouvoir décider de t'en sortir. Parce que ne te mens pas à toi-même, trop souvent tu t'es dit "ils ne me comprennent pas" , trop souvent tu t'es dit que tu n'avais plus les armes pour te battre donc tu finis toujours par te braquer ou par être d'accord avec l'autre. Ouais parce que tu te dis que ton avis vaut moins , que tu ferais mieux d'avoir raison, d'être dans les normes. Parce que ça fait peur de sortir du sillage, surtout si l'âge ne s'y prête pas. Parce que ça fait peur d'être seule. Parce que quand tu es dans une pièce noire de monde tu as l'impression d'être une tache, de ne pas être d'un blanc immaculé. Tu préférerais avoir des bleus plutôt que de souffrir comme ça à l'intérieur. Alors souvent tu ris jaune, parce que tu es verte de rage, ton estime de soi s'est faite violer par trop de gens. Alors tu ne bois plus d'eau, tu préfères faire la fête, mais au fond ça clignote rouge, tu n'es pas loin de craquer. Ton ciel est gris, t'es pas loin de passer en alerte orange. Tu souffles parce que tu ne prends que des vents, du moins c'est ce que tu crois. Mais le propre d'un vent c'est qu'il tourne, juste n'oublie pas de virer les girouettes. Parce que le meilleur reste à venir, tu vas te sentir grand(e), tu vas faire des marrons et avoir ce gars qui te plaît. Tu sais ce qui est marron et qui traîne à tes pieds ? Non ce n'est pas de la terre. C'est une truffe , sauf qu'en apparence la truffe on l'a prend pour de la terre. Mais en fait c'est un des trucs les plus précieux qui soit. Genre ça vaut gavé cher tu vois , les gens l'adorent et tout. Alors qu'en apparence elle peut s'ignorer, croire qu'elle ressemble à de la merde. Mais une fois que tu la découvre toussa toussa et bien tu vois que c'est gavé beau une truffe ! Faut juste qu'elle sache qui elle est vraiment. Donc ne sois pas la truffe qui s'ignore, sois celle qui se sait. Tu vaux déjà cher maintenant prends en conscience. Ne sois pas ce con sciant la branche de son bonheur. Parce que tu sais la vie n'est pas loin d'être un arbre, soit tu montes tout en haut et tu y observes sa splendeur, soit tu restes en bas et tu le vois perdre son écorce, de sa vitalité, de son intérêt. Et t'es raide mort si tu fais ça, c'est exigu une forêt vue d'en bas, c'est sombre. Donc retrouve le sentier, dis-toi que sans toi des gens s'ennuient, dis-toi qu'une detox est nécessaire. Tu as déjà gagné en fait, tu as gagné la course contre 1 million de spermatozoïdes, le match est fini, profite de la récompense, profite de la vie. Parce que là, tu t'en veux. Mais tu sais même le pape papote quand des pas potes sont des cons dès que les dés ne roulent pas comme prévu. Des prés ? Tu n'en as pas assez vus de près. Par contre, des plais? Tu en as et tu te tues à les entretenir comme si c'étaient tes contrées favorites. Comme si tu aimais y passer du temps. Mais de temps en temps quitte-les, il y a tant à faire. Même le fer n'est pas si dur que tu l'es avec toi même. Alors tu te demandes quoi faire ? Mais calmaaaa même les coiffeurs ont des prises de tête. Car les problèmes sont universels mais les solutions aussi. Cesse juste de te voir comme le problème avant d'être victime d'une césure. Même les grands hommes ont des défauts, même Césaire sous ses airs attendrissants et aussi grand soit-il avait des défauts. Tu ne dissocies plus les vrais des faux, alors oui tu as des vrais défauts, mais comme tout le monde. Cesse de douter, cesse d'hésiter, cesse de vivre pour les autres, cesse de t'occuper de leurs fesses. Fais comme Rosa : restes assis mais bouge les tiennes.Tu crois que le premier homme préhistorique quand il a voulu coucher avec Lucie il n'a pas pris de risques ? Sauf que s'il n'en avait pas pris bah nous on ne serait pas là! Lady dis-moi, combien de temps vas tu te détester, combien de temps vas tu te rabaisser? Quand on opteras-tu pour Oprah comme modèle? Depuis quand le mât donna la direction seul? Il y a toujours quelqu'un qui a décidé derrière lui. Alors décide, décide de quand on va s'ambiancer, décide de qui run the World, décide de clean ton passé, décide de dire "Mère quel est le meilleur choix pour moi : être heureuse ou être heureuse?" , décide de voyager d'Allemagne jusqu'aux USA en passant par les Bahamas. En fait décide de tout, et ça même si tu es un mec, en fait tout ça va pour toi l'enfermé : libère-toi. Vas-y casse tes chaînes, déchaîne-toi, t'es aussi solide que des chênes, aussi motivé que des chiennes qui défendent leurs petits, tu as autant de moyens d'être heureux que de chaînes télé qui s'offrent à toi. Alors bordel libère-toi, libérez vous, foutez le nez dehors, ouvrez la bouche, ne froncez plus les sourcils, ne rendez plus votre quotidien plus foncé, foncez les bras dépliés, montrez ce que vous avez dans le ventre, que vous avez les épaules assez larges, le dos assez solide pour tout ça. Ouvrez les yeux, tendez vos oreilles, quoi que non, même pas. Parce que je ne veux plus vous entendre susurrer les choses. Je veux vous entendre crier, monter au front, dire "gare" à ceux qui jouent avec vous. Ne ratez plus le train, mais décidez sur quels quais vous allez aller. "Allez vous !" Vous êtes votre propre équipe, vous êtes votre propre public, chantez pour vous, dansez pour vous, vivez pour vous. Je vais même vous dire, vous pouvez être triste, mais soyez le pour vous. Mon petit doigt me dit que vous feriez mieux de lever le majeur à ceux qui mettent leurs pouces vers le bas. N'indexez plus ces remarques dans votre bibliothèque de pensées, ainsi dans un futur proche vous racontez à vos proches "et c'est ainsi qu'ils s'annulèrent petit à petit". Puis vous pourriez continuer et dire que c'est ainsi que vous avez levé le poing. Vous savez quoi? Lorsque ce texte est fini c'est le début de votre nouvelle vie, je veux que vous soyez la nouvelle star. Que tous ces batard(e)s regrettent de ne pas vous avoir amenés au bal tard. Parce que vous n'êtes pas les rois de la soirées, vous êtes les rois de votre vie. Et que soit rayé de la carte celui qui tente de cartographier un chemin vous éloignant du carton que vous vous apprêtez à faire. Car ton unique but dans la vie doit être celui d'être heureux. Car eux retardés ils seront par le fait d'essayer de vous stopper. Mais les seuls stops que vous respecterez désormais seront des panneaux de signalisation. Prenez ce texte comme le code de votre route, j'espère vous avoir permis point par point ne serait-ce que d'évoluer un peu sur votre manière de voir les choses. J'espère désormais qu'au feu orange vous allez accélérer. J'espère que vous allez cesser de peigner votre peine dans le sens du poil. Parce que vaut mieux renaître que n'être rien. Vous êtes dans votre tour d'ivoire, rien n'est plus énervant qu'être aveuglé quant à son avenir, je sais. Mais faut que vous vous servez de vos défenses tel un éléphant. Comment vous dire ça de manière laconique avant que le con Nike tout. Par le con j'entends celui qui vous décourage d'habitude. Parce qu' il y en a toujours un. Mais souvent ceux qui vous envient sont ceux dont les ambitions sont au point mort...

    Permets moi de te parler encore plus intimement, de te tutoyer. Je me répète tu te sens enfermé, que les barreaux sont en fer mais même Superman a perdu face à Batman. C'est juste histoire de dire que rien n'est impossible , aucune cité, prison mentale, sentimentale n'a de barreaux, personne n'est invincible, personne n'est au-dessus de toi. Un vin ciblé ne résoudra pas tes problèmes, l'alcool n'est qu'une couche de plus de barreaux sur ta prison et la drogue l'est aussi. Tout comme t'enfermer avec des filles faciles l'est et te rendra les autres d'autant plus difficile d'accès. Ça en va de même pour les femmes : à trop rejeter les gentils, les gens t'y prennent et finissent par t'envoyer les méchants pour que tu t'envoies en l'air avec eux. Alors cesse d'enfoncer le clou, de te servir du tournevis. Parce que ça tourne en vice, c'est viscéral, viral parce que tu le partages en plus avec les autres. Donc on finit tous par être dans un marasme ambiant ... Ambiance hein. Alors tiens-toi à carreaux car au maximum tu t'enfonceras plus. Enfin toute proportion gardée, parce qu'il faut s'amuser. Mais cesse juste de prendre l'amusement comme prétexte d'enfermement. En clair me mentir ne servira à rien, et au pire si tu me bluffe, tu ne te blufferas pas. Parce qu'on finit toujours par être seul(e) devant son miroir. Et là miroiter ne sert à rien, la vérité t'est crachée en pleine gueule. Donc désormais à bas les illusions, abat les "ils" usant de subterfuges, ou les « elles ». Tout dépend de qui tu es, mais toi l'enfermé, libère-toi. Toi l'enfermé ouvre-toi au monde, parce que quelqu'un frappera forcément à ta porte. Donc considère le facteur qui t'apporte cette lettre ouverte comme la première clef qui fera sauter la serrure de ta prison. Le reste, le facteur déterminant la suite ce n'est que toi, parce que quoi qu'il arrive, quoi qu'il se passe, tu es seul. Ce n'est pas lever le linceul sur un grand mystère que de dire ça. Mais persiste parce qu'on sort toujours seul de prison, on y rerentre toujours seul , mais on est rarement seul à fêter notre sortie.

Donc sors, on t'attend de pied ferme l'enfermé.

  • A relecture, re merci facteur, cette lettre est juste splendide.

    · Ago almost 5 years ·
    Mai2017 223

    fionavanessa

  • oh la vérité, c'est que j'adore, faire la traque aux illusions, aux détracteurs de nos forces vives, merci pour ce tourbillon de motivation !

    · Ago almost 5 years ·
    Mai2017 223

    fionavanessa

    • Merci à vous !

      · Ago almost 5 years ·
      10403125 10206644474419303 6500541427491989208 n

      eymeric

  • éclat de rire sur la victoire sur des millions d'autres spermatozoïdes, un changement de perspective très agréable !! ;)) Je sors, de suite. D'ailleurs je suis sortie. Et t'es où pour fêter ça !!?? Me dis pas que t'es encore à l'intérieur !!?? ;)))

    · Ago almost 5 years ·
    Ananas

    carouille

    • Content que cela vous plaise, merci à vous !

      · Ago almost 5 years ·
      10403125 10206644474419303 6500541427491989208 n

      eymeric

  • Je sors donc de ce pas, cette lettre dans la main et accélère au feu orange ! Echo, énorme écho et Mega CDC ! bravo

    · Ago almost 5 years ·
    Ade wlw  7x7

    ade

    • Énorme merci !

      · Ago almost 5 years ·
      10403125 10206644474419303 6500541427491989208 n

      eymeric

  • là tu m'as fait sourire. mais vraiment. pour la truffe et Oprah. et voilà. un écho. tout frais.

    · Ago almost 5 years ·
    248407193 78b215b423

    ellis

    • Merci :)

      · Ago almost 5 years ·
      10403125 10206644474419303 6500541427491989208 n

      eymeric

Report this text