Liberty island's dream

rapiere

American dream. C'est ce qu'on est venu chercher ici lorsque nous nous sommes installé dans les années 2000. Mais l'Amérique s'est montrée trop fière de son rêve. Elle a joué les gendarmes du monde.

Et elle a perdu.Certains disent que ce sont les chinois qui ont tout ravagé, d'autres que ce sont les bombes coréennes qui ont détruit le pays. On ne sait pas. On ne sait plus.

On survit parmis les décombres. Notre maison a brulé et le "stars and stripes" pend lamentablement, rougi par le sang des américains.

Certains disent que l'Amérique se relèvera, que l'améro redeviendra la plus grande monnaie du monde, qu'il y aura de nouveau de grandes plaines céréalières et des cavaliers heureux dans le Montana et que les eaux du Mississippi redeviendront transparentes. Le révérend prie encore mais pour qui ? Pourquoi ? Est ce ainsi que la plus grande nation du monde doit s'éteindre ? Dans le chaos et le desespoir ?

Un jour un homme a dit "I have a dream". Moi aussi, j'ai un rêve maintenant. L'Amérique n'est plus le sommet du monde, l'Amérique doit demander de l'aide.

L'aigle doit renonçer à sa fierté.

  • bien ramassé comme une réalité qui doit fuser partout...un rêve qui n'a plus d'épaisseur ni d'aliments ne peut plus entraîner que les gogos et les illusionnés...plus fin encore - à aux de changer d'attitude...bien vu , merci de dire ce qui le doit...

    · Ago almost 9 years ·
    Crater orig

    gun-giant

Report this text