L'importance d'oublier et le désir de se souvenir.

bellamy

Les histoires d'amour ne sont pas éternelles,
Comme tout le reste, 
Elles finissent par tomber dans l'oubli.

On a tous envie de laisser une trace dans ce monde,
Que notre image ne soit jamais oubliée,
Mais au final, si elle n'est plus là
Pourquoi vouloir encore se souvenir ?

Ce silence lourd et pesant,
Teinté de regrets et d'amertumes
N'est que le reflet de son absence.

On se sert de l'amour, on ne le vit plus
On l'utilise pour les mauvaises raisons.
Car inconsciemment,
C'est pour ne jamais être oublié.

Tiens, c'est pas elle là bas ?
Mais non .. 
Au final, Tout s'efface.

On a tous été amené à utiliser ce "toujours",
Cette promesse que personne ne tient,
Seuls les souvenirs ne disparaissent pas, 
Ceux qui détruisent, qui blessent, qui méprisent. 

Je pense qu'elle m'a oublié, 
Que je ne suis qu'un vague souvenir
Une page de son histoire.

On passe une partie de sa vie à regarder l'avenir,
L'autre partie à contempler nos souvenirs,
En se disant que c'était mieux avant.

Je n'ai plus de photos de nous, 
Tout a brûlé et maintenant, 
Je n'ai que des souvenirs sans visage.

C'est notre plus grande peur, être oublié
Se dire qu'après il ne subsistera rien de nous,
Même pas une petite parcelle de notre âme.

J'aimerais réparer mes erreurs,
Revenir dans le temps,
Revivre tous ces moments,
Mais maintenant,
Ils ne sont que souvenirs.

On pense que c'est important d'oublier,
Mais on a toujours ce désir de se souvenir.

J'aimerais vous dire que c'est par l'oubli qu'on avance,
Mais c'est impossible, 

La mémoire fait partie intégrante de nous.

Il faut juste vivre avec,
Chaque jour, chaque nuit,
Chaque instant.

Il vous reste maintenant deux choix,

Etre posséder par vos souvenirs
Ou avancer malgré eux

Je ne serais jamais qu'un simple écrivain,
Qui se cache derrière des mots,
Pour cacher ce mal qui le ronge.

Mais si je pouvais vous donner un conseil,
Les souvenirs sont une partie de vous,
Ils façonnent la personne que vous êtes.

Alors, 

N'oubliez jamais.

Bellamy.

Report this text