Marianne soit qui mal y pense

dechainons-nous

J'ai repensé à ce que tu m'as dit, que l'on te voulait du mal ! Je ne pense pas que cela soit bien grave que l'on veuille nous faire du mal, ce qui me gène c'est que l'on puisse se faire du bien en voulant faire du mal.

Bien que le mal soit l'ennemi du bien, le bien est peut être un ami qui nous veut du mal. Le mieux n'est peut être pas si mal pour le bien, et pas besoin de se voiler la face pour aller en découdre dans les assemblées et s'exprimer à couteaux tirés.

Dans cette grande lessive on pourra encore compter sur les karchers, le matériel n'est pas si mal il faut juste changer la formule lessivielle. Le petit Henkel et toute la basse-cour a encore pas mal de Monsieur Propre en biens propres, grand bien nous fasse.

Il y a bien longtemps que le mal m'est bien égal, et tous les malpropres réunis n'ont qu'à bien se tenir, leurs propos à peines voilées ne nourriront que des mythes éphémères. Il n'y a rien d'éternel dans ce qui se trame. L'homme sage est condamné à montrer la Lune aux fous de dieu sans se préoccuper de la face cachée.

Je ne voudrais pas dire du mal, mais quand même tous ceux et celles qui détiennent la vérité et parlent de faire le bien devraient arrêter, ils nous font beaucoup trop de mal.


Lcm

Report this text