MIROIR BRISE

elfee

MIROIR BRISE

Je couds la nuit

Jusqu’à briser le vert de mes yeux.

Pour laisser du futur aux instants

Je loge mes démences

Dans des éclats de bonheur

Du crépuscule du cœur.

Les dunes ridées

Par les larmes corrosives

Dénoncent le délire des mains.

Je m’émerveille

D’une ruade d’étoiles

Aux brumes d’un sommeil aride

Et cueille une grappe de promesses

Sur la tombe de l’obscurité.

Miroir brisé

Sur les épaules nues de ma terre…

Au-delà des ténèbres

Un parfum coule

De la fleur des rêves.

Dansent des yeux

Sur l’ombre de mes rives.

Le vent s’essouffle

Dans la souffrance des désirs.

La nuit dévore

Les restes du jour passé…

Report this text