Moi émoi(pas inédit)

elisabetha

des états du moi

Moi Émoi
Rien d'Autre à trahir
Rien d'Autre à mentir
Rien d'Autre à séduire.

Moi et son regard velours
Moi et son cœur qui tempête
Moi et son âme qui vibre
Dans son énergie de vie.

Moi Émoi
Et à l'autre bout de soi
La joie.
Les enfants rois
Qui deviennent des hommes
Et vous traitent parfois
Comme gommes à mâcher.

Et ma soif de rires
Et d'étreintes absolues.

Moi et mon mari
Qui me porte vers la vie
Dans ses bras tendres.

Moi et sa nostalgie
Moi qui écris
Et qui crie
Moi et l'écrin de toutes ces vies
Mêlées à la mienne
Ou disparues.

Moi qui ait offert
Caressé, consolé
Jusqu'au Bonheur.
Moi qui ait rêvé
Jusqu'à la lie des songes.

Ah, je veux que ma plume s'emporte
Tuer ce quotidien vaurien
Ce sac de larmes
Cette orgie d'ennui

Jusqu'au Bonheur
Jusqu'au Bonheur.

..



  • Excellente résolution, c'est ce que je fais depuis huit ans ! devenir forte de ses faiblesses, c'est un adage que je m'applique également, et ça marche, je suis devenue autre ... et crois moi , ça fait beaucoup de bien !!

    · Ago over 3 years ·
    W

    marielesmots

    • les contradictions font partie de la vie.

      · Ago over 3 years ·
      Bbjeune021redimensionne

      elisabetha

  • Un moi , comme un grand cri et une soif de vivre, malgré les aléas de la vie, joliment dit

    · Ago over 3 years ·
    W

    marielesmots

    • tu vois, il y a qu'à se regarder, et ne pas inventer des histoires pour avoir des commentaires. Hier que de lecteurs, mais si peu de mots. C'est mon "moi" qui interpelle je le vois bien. accepter de se défaire de sa fragilité , et devenir forte de sa faiblesse.

      · Ago over 3 years ·
      Bbjeune021redimensionne

      elisabetha

  • "Moi et mon mari
    qui me porte vers la vie
    Dans ses bras tendres " ...un clin d'œil d'amour à ce mari si attentionné !

    · Ago over 3 years ·
    Louve blanche

    Louve

    • c'est pure vérité. merci Martine .

      · Ago over 3 years ·
      Bbjeune021redimensionne

      elisabetha

  • Je comprends de bout en bout, on entend ça résonne.
    J'aime particulièrement :
    "Les enfants rois
    Qui deviennent des hommes
    Et vous traitent parfois
    Comme gommes à mâcher."
    la façon dont le tout sonne et dit, et aussi la fin qui se répète.
    Il y a un goût de soif et d'encore palpable.

    · Ago over 3 years ·
    Avat

    hel

    • merci Hel. Je suis sensible à tes mots, donc à toi, à ton charme. Je suis contente que nos échos se croisent. le jour où j'ai écrit ce poème il y a quelques mois, j'avais plus de colère qu'aujourd'hui. Dommage, maintenant la fatigue me fait plier un peu trop . Seul le mental reste résistant.

      · Ago over 3 years ·
      Bbjeune021redimensionne

      elisabetha

Report this text