Nevelac®

missfree

Et le thème était...

Plaqués les uns contre les autres telles des sardines en boîte, nous patientons tous pour la même chose. Dans cette posture quasi-fusionnelle, difficile de dire à qui appartient cette tête, ce bras ou cette jambe tellement les corps s'entremêlent. Les espaces sont de plus en plus confinés et dès lors qu'une pièce n'a qu'une vocation temporaire d'utilisation, sa surface doit être réduite à proportion de son éventuel usage. Ainsi, sommes-nous tous entassés entre les murs de cette pseudo-salle d'attente de cabinet médical. Rien n'a changé en ce bon XXXème siècle, les individus à l'initiative des normes ne prennent aucunement la mesure du désastre qu'ils créent par de simples mots.


La population n'ayant cessé d'augmenter, tout est calculé au millimètre près, la largeur des trottoirs, les logements, les surfaces commerciales, les transports en commun, les cabinets médicaux... La proximité presque permanente entre les occupants de cette planète pourrait laisser supposer des contacts favorisés. Il n'en est rien, bien au contraire. Les gens ne se supportent plus, les relations se délitent. Face à l'absence d'alternative au lien physique, la seule arme contre cette promiscuité reste un détachement psychologique maximum. Hommes et femmes ne se souffrent plus. Certains préfèrent rester enfermés dans leur placard leur tenant lieu de logement plutôt que de se risquer à toucher une épaule pointue ou un ventre flasque... Le corps humain renferme une capacité d'adaptation inépuisable. A mobilité moindre, musculation moindre, le look androgyne est à son paroxysme. La banalité des contacts incessants amoindrit considérablement le désir charnel. Les comportements asociaux sont en forte augmentation avec leurs lots de dommages collatéraux.


Les dirigeants ont décidé de frapper fort. Il faut redonner goût à l'amour et à l'approche de la Saint Valentin quoi de mieux que de lancer une vaste campagne d'information. Fête délaissée depuis des décennies, il fallait remettre au goût du jour cette tradition. Le remède miracle, un vaccin : Nevelac® élaboré à partir d'une substance mystérieuse supposée réveiller les éléments chimiques à l'origine d'un appétit resté trop longtemps en sourdine. Suite à la distribution de brochures explicatives très orientées et à une consultation nationale, la majorité de la population approuvait ce projet. L'expérience tentée dans d'autres pays avec des produits similaires était amplement concluante. Ainsi, les cabinets médicaux redoublaient d'affluence, bondés de patients volontaires, d'abord attirés par la prime accordée à cette occasion, puis désireux de retrouver ou de découvrir une vie amoureuse, des sensations longtemps refoulées ou simplement ne plus se sentir vide de sentiments autre que le mépris et le dégoût de l'autre.


Alors que je commence sérieusement à suffoquer au milieu de ces êtres asexués aux mines ruisselantes et blanches comme les murs de la salle, un message publicitaire suivi d'une interview du ministre de la santé se substituent à la musique ambiante.


« Monsieur le ministre, merci à vous de nous rejoindre autour de cette table afin de répondre aux questions des auditeurs sur le fameux vaccin Nevelac®, dont tout le monde parle depuis des mois. Tout d'abord, pourquoi ce nom ?


— Cela remonte aux origines du prénom Valentin. Ce dernier est dérivé du prénom latin Valens qui signifie « robuste » ou « vigoureux ». Le terme valentinus, également apparenté au prénom Valentin, désignait auparavant les personnes originaires de Valence. Nevelac® est tout simplement l'anagramme du nom de cette ville espagnole.


— L'interrogation revenant le plus souvent: que contient ce sérum ?


Nos ancêtres ont souvent rapporté la fête de la Saint Valentin à l'histoire de l'évêque de Terni, en Italie au IIIe siècle, accusé de célébrer des mariages en secret et qui fut torturé puis décapité sur ordre de l'empereur Claude II le Gothique, mais c'est erroné. Il a été prouvé que la Saint Valentin est plus ancienne et concorde en réalité avec la floraison du Yohimbe, un arbre aux feuilles persistantes et aux fleurs jaunes qui poussait en Afrique occidentale. Son écorce entre dans la composition du produit injecté. Des traces de rituels préhistoriques ont été retrouvées du côté du Cameroun en 2042. Des danses pendant lesquelles des couples se formaient avaient lieu autour de ces arbres.


— D'où viennent les extraits de cet arbre utilisés pour la fabrication de ce remède?


— Ils sont issus d'une culture artificielle élaborée en laboratoire. Malheureusement les espaces verts étant réduits au strict minimum pour assurer l'approvisionnement nécessaire en oxygène, on ne peut plus en trouver à l'état naturel.


— Pourquoi ne pas attendre une baisse du nombre d'habitants avant de penser d'ors et déjà à la renouveler. La densité moyenne s'élève désormais à 200.000 habitants par km², le pays est au bord de l'asphyxie.


— Et bien comme vous le savez, la population vieillit avec un taux de fécondité à 0,1 enfant par femme, la dernière naissance remonte à vingt et un ans déjà. Il faut endiguer le phénomène. Certes, nous sommes toujours aussi nombreux en raison de la longévité de vie mais la période de procréation n'a pu être prolongée au-delà de 60 ans chez les femmes…C'est un réel effort demandé à nos concitoyens… »


J'étouffe, mes membres se ramollissent et luisent d'une sueur se mêlant à celle de mes voisins. Je suis prisonnier, immobilisé de force à l'intérieur de ce cagibi. Je ne sens plus mes bras, mes jambes glissent et je me sens happé par le vide. La peur me prend au ventre et je sursaute malgré moi.


En sueur au fond de mon lit, je respire à grand bruit, soulagé de me sortir de ce mauvais rêve. Ma copine collée contre moi a sursauté, elle aussi. Elle râle avant de se rendormir. Le radio réveil affiche dix heures. La nuit a été fortement agitée. Alcool, film de science fiction et soirée Saint Valentin ne font pas bon ménage. Il faudra que je trouve autre chose l'an prochain.



  • Quel triste avenir tu nous prévoit ! Heureusement que c'est un rêve. Quoique...

    · Ago over 3 years ·
    Blanes (39) 3

    virgo34

    • Espérons que ça ne reste qu'un rêve mais parfois la réalité dépasse la fiction. Merci de ta lecture!

      · Ago over 3 years ·
      Film petit prince

      missfree

  • J'ai beaucoup aimé votre texte, comme une anticipation de ce qu'il pourrait arriver un prochain jour

    · Ago over 3 years ·
    Ns

    Lielie Sellier

    • pas trop prochain j'espère! Merci de votre lecture Lielie!

      · Ago over 3 years ·
      Film petit prince

      missfree

  • Il est trop bien ce texte !
    La chute arrive à point: heureusement !
    Comme des sardines en boîte => quelle vision quand même !

    · Ago over 3 years ·
    Fullsizeoutput 53f4

    Sylvie Loy

    • Merci Sylvie! "ah qu'est ce qu'on est serré au fond de cette boite..." lol encore un dérapage! :-)

      · Ago over 3 years ·
      Film petit prince

      missfree

  • Ouf, retour à la réalité où il n'y a pas besoin de réveiller l'appétit ! Même s'il n'est pas toujours facile à satisfaire ;-)
    Bravo Miss...

    · Ago over 3 years ·
    Mojitoo

    thesecretgardener

    • Quand on veut on peut! ;-) Merci Ghost! Au fait la vidéo, c'est un clin d'œil pour Audrey Tautou!

      · Ago over 3 years ·
      Film petit prince

      missfree

  • La chute est venue à point pour me libérer du cauchemar !
    Merci MissFree.

    · Ago over 3 years ·
    Image

    Ana Lisa Sorano

    • Et quel cauchemar! Espérons qu'on ne finisse pas tous serrés comme des sardines en boite!

      · Ago over 3 years ·
      Film petit prince

      missfree

  • Mdr ! ;) terrifiante vision de l'avenir, mais excellente chute ! ;)

    · Ago over 3 years ·
    Ananas

    carouille

    • Merci Carouille! La chute se veut rassurante!
      J'ai le talon gauche qui me gratte...c'est bizarre ;-)

      · Ago over 3 years ·
      Film petit prince

      missfree

    • Hihihi ! ;) continue, plus tu le feras et plus tes sensations s'epanouiront !! ;)

      · Ago over 3 years ·
      Ananas

      carouille

Report this text