On est qui ou quoi, couci-couça ?

Hervé Lénervé

Je ne sais pas si je vous l’ai déjà raconté la fois où j’étais serial killer ?

Oui ! J'ai eu ma petite période où je trucidais de belles jeunes femmes à foison, à droite, à gauche et même au milieu. Enfin, un peu comme tout le monde, quoi !

Puis cela m'ait passé comme cela m'était venu, couci-couça.

Non ! Plus envie de trucider du tout, qui que ce soit et même soit que ce qui, maintenant. Trop fainéant. Je suis devenu une grosse feignasse qui rechigne au moindre effort. Ce n'est pourtant pas bien compliqué de s'attaquer à une frêle jeune femme anorexique. D'autant plus que j'ai un couteau, moi, en face d'un sac à main pour elle. Je me demande qui va bien pouvoir gagner ?

Quoiqu'il faut se méfier. Tant qu'elle vit encore, l'issue du combat reste incertaine. On a déjà, tous, connu des situations ou la frêle jeune femme était dans une position inextricable, personne n'aurait parié sur elle et elle gagnait quand même, mince alors ! Remarquez, on s'en fout un peu, puisque personne n'avait misé sur elle.

Rappelez-vous, l'histoire de David contre la Force Obscure. La F.O. était bien plus puissante avec tous ses vaisseaux intergalactiques, à pédale pour ne pas polluer l'Espace. Bien plus forte que notre pauvre David, tout maigrichon avec sa fronde de pacotille qui tirait des cotillons.

Avec Laurel et Hardi, c'est pareil, ce n'était pas toujours le plus gros qui gagnait, mais comme le plus maigre perdait tout le temps, mach nul ! A rejouer !

Autrement, il y a aussi Tristan et Iseut, pareil ! Si je me souviens bien du mythe, à la fin c'est la blonde Iseut qui tue le méchant Tristan avec une fronde de pacotille entre les deux yeux et paf !

Tout ceci pour dire, quoi en fait ?

Ah, oui ! Que dans notre vie on a tous des périodes où on est ci, où on est ça. Puis on n'est plus ci, puis on n'est plus ça, ceci, cela. Il faut les prendre pour ce qu'elles sont, seulement des passages passagers, éphémères, de peu d'importances dans le cours de la vie... des belles jeunes femmes.

Report this text