On the road again

dechainons-nous

Jouons jouons, il en restera bien quelque chose !

La Corrèze ce n'est peut être pas les vacances idéales pour beaucoup mais une halte dans la maison familiale c'est un peu un pèlerinage qui me permet de me ressourcer.

J'irai me mettre au frais dans les grottes qui ont abrité quelques poignées de troglodytes durant les millénaires passés.

Le soir sur la terrasse dans le vieux rocking-chair du père je regarderai les étoiles filantes de la voie lactée et chercherai mon étoile double dans la constellation du Chameau entre Altaïr et la Croix du Nord.

Maeva ne sera pas là, elle ne sera plus là, elle veut continuer de chercher le Graal, je ne suis pas jaloux tout au plus décontenancé et ne sens plus l'inspiration d'aller colorer de belles ellipses grammaticales sur des pages de Welovewords.

Le rêveur que je suis n'est plus qu'un foutriquet qui paye cash ses balades astrales.


Lcm

Report this text