Quand écrire s'efface

Ce N'est Pas Moi, Ordi Hacké

L'on écrit pour soi même. C'est le premier jet. Les premières idées. Les vrais sentiments. La première justesse. Le plus beau présent. Et puis on façonne. On joue la pudeur. On joue la prudence. Parfois on relance, les dés. Parfois on refait, les effets. Et on laisse traîner... D'hasard au hasard ? Ces textes précieux, ces écrits brouillons...Ces textes amusants, ou non aboutis...Ces textes immatures ou pas très sérieux...Ces textes existentiels, attentat partiel ? J'écris pour moi, pour toi, pour nous, pour vous. J'écris pour me nourrir. J'écris pour me couvrir. J'écris pour survivre. Et la roue ne tourne jamais. Et quand écrire s'efface, sans en laisser une trace...Alors je crois que c'est un boulon, de mon cerveau qui casse.

Report this text