Quitte ou double - 34

Pascal Bléval

L’attaque de la dernière chance se profile !

—             Ne baisse pas les bras ! Fie-toi à ton instinct et agis !

Les paroles d’Armast roulent dans mon crâne, emportant mes doutes avec elles. Une résolution nouvelle s’éveille en mon cœur et me soutient au moment où j’en avais le plus besoin.

Alors que Mokran s’apprête à me frapper de son fouet d’ombres, je saisis mon arme comme s’il s’agissait d’une lance.

Le Sombre hésite un bref instant et recule d’un pas. Une ouverture vers ma cible se dessine soudain et mon bras se détend tel la corde d’un arc.

L’épée qui fut Froide-Lame s’élance, fendant l’air en vibrant. D’un bond sur le côté, Mokran esquive le coup, un sourire vicieux sur son visage enténébré. Il éclate d’un rire gras, plein de contemption.

—             Te voilà sans armes, petit humain ! Que croyais-tu donc faire avec une si pitoyable attaque ?

Il se redresse de toute sa hauteur et s’apprête à me porter un coup fatal. Ses yeux rient d’une sombre joie car il se réjouit à l’avance de ma mort.

Je ferme les yeux et tend les deux bras en avant.

Je dois faire confiance à Armast.

C’est la dernière option qu’il me reste.

Report this text