LE RÊVE DORE

Philippe Larue

Les temps modernes. Les Etats-Unis, précurceurs des trilogies. Que ce soit Stars War ou aux balles de Golf, Gavroche ferait certainement une ruée vers l'or avec Chaplin.

Texas chanterait Imagine la démesure en trois lettres: NYC! Au pays de l"Oncle Sam, mème les souris y croquent des Big Apple. Quand à King Kong, le WTC n'aura eu la chance de devenir la nouvelle voie à gravir. Mais pouvait-il savoir que l'Empire du WWW allait ètre Donkey Kong? De Grodtt aux esprits des jeux de mots, se demandait si Tennessee ou si c'était un rève.

Mais l'Amérique à fait rèver les Colombes de Noé où les Martin, prècheurs de paroles à Presley rois du vieux continents. Ses grands espaces, des montagnes de l'Appalaches en passant par les grandes plaines aux pamplemousses roses de Floride que l'on emporteraient volontiers pour un brunch lunaire.

Un dessert de goyaves se prenait, lors d'un ravitaillement au désert de Mojave, pour un grec confit. En haut, Spiderman regardait les fourmis jaune se faufiler entre les rues et les avenues.

- Capitaine, O mon Capitaine du cercle des poètes disparues, qu'Emily avec délicatesse Massachussetts au Poe de fleurs surnaturelles. Les grands canons de Navaronne n'avaient pas encore de grands objectifs, mais les pumas allaient traverser le grand canyon sur un filin. L'invention de la photo allait ètre salvatrice afin d'immortaliser pour l'éternité éphémère de la lumière, des paysages.

Tenir dans ses mains, le cratère d'une météorite, l'immensité d'un lac salé ou bien la délicate arche de l'alliance des Etats-Unis, voilà une autre vision du rève américain.

Que Dieu bénisse l'Amérique. Dieu y attend l'Oscar du meilleur réalisateur!

Report this text