Revenant.

Aurélie

Le jour où tu reviendras.

Et le sol glisse à cause de la pluie. Je l'entends encore. Sa voix résonne en moi. J'avais oublié cette voix. Presque. Le vide à l'intérieur de nous, c'est comme se retrouver seule dans une grande pièce froide. Moi, je ne pensais pas à ça. J'étais choquée mais je me disais que c'était impossible. Pourtant ce jour était arrivé et j'en prendrais conscience plus tard. Pour le moment, je voyais seulement la pluie tomber autour de moi. Peut-être sur moi.

Report this text