Rimes à rien (3)

fionavanessa

Le défi d’Anne (2) http://welovewords.com/documents/defi-3


auquel j'ai rajouté un  mot choisi dans le texte d'Elisabetha, « avenir »,écrit A-venir, un d'Ergé «désillusion » et un de Chris Toffans, « instants » et un de Véronique Théry, « écho »qui ont tous relevé le défi d'anne-onyme, et le mien, proposé à Anne, « encore »

Mots à glisser obligatoirement dedans :

Idylle/murmure/extase/welovewordiens/partage/sincérité/mots

d'amour/désir/vérité/vivre/liberté/tolérance/rêve/espoir/nuage/

existence/évanescence/énigme/métisse/émerveillement .

 

A venir

 miroir sans tain dans lequel la nymphe Echo se fond sans rire

 rive

où se reflète notre désir

de vivre

 Eau trouble et glacée de nos heures angoissées

 Qu'est-ce-à-dire

 N'y aura-t-il que désillusion qui vaille

 Tout va-t-il à vau-l'eau où que j'aille ou

 encore,

à l'heure où tout déraille,

quel

murmure

 viendra

 endiguer l'ombre d'un doute,

 quel espoir puissant domptera

 les fauves lâchés ?

 

Avenir

Ton énigme mène-t-elle au pire ?

N'as-tu de cesse que de me mettre à l'épreuve

Ici et maintenant

 De m'offrir en partage à tous vents

 contraires et cléments ?

 Jusqu'à quand ?

Les mirages et les leurres ?

Après l'âge de la foi,

L'âge du progrès,

Suis-je témoin de l'âge du chaos qui croule et pleure ?

Encore une fois je me plie et résiste

Ballotée par les flots

oui je suis fragile

encore

 et servile

 mais tout aussi érectile

 et singulière

M'ont désertée les nuages de vautours

qui fondirent sur moi

pour me voler ma Loi

ma petite musique à moi

pour  me déchirer les foies

me consigner dans leurs cahiers

 et me faire ployer

 Avenir, je sais désormais que la réponse est dans la question.

 

Oui j'ai tangué, vacillé, mes mots d'amour se sont éventés,

oui l'illusoire s'est gaussé de moi

La bise sur la jetée a brisé ma voix

Et brisé aussi la vague caressante d'un rêve sur la grève

 Et je veux encore me délester

de tout faux espoir quitte à rester

 A quai

Quitte à venir sans avenir

Sans bagage que sa propre cage

Où malgré tout chanter

sans émerveillement mensonger

 sans extase

 Goûter

au parfum inégalable

 de ces instants

de vérité

qui

parfois

 s'invitent

à pas de velours

et dansent sur le temps avec une folle liberté.

 Ils chamboulent vos dédales en-dedans

 Et entre hier et plus avant

 Entre constance et changement

Ils  vous rendent l'âme métisse.


Avenir avait-elle écrit,

 Se dit plus d'un welovewordien,

 En toute sincérité,

Elle s'éloigne de son sujet !

Mais faisons montre de tolérance

Et entrons dans sa danse

 Laissons-la esquisser en toute impunité

 Ces quelques arabesques,

 qui finiront bien par s'évanouir d'elles-mêmes,

évanescence d'un reflet

sur un cristal de Bohême…

 

Amis, pour ce que j'en dis

 je ne veux plus être chagrine, je veux danser un instant

et connaître le chatoiement de l‘existence

laissez-moi vivre mon idylle avec la vérité

bien que je ne sois pas Epictète

 et que parfois je m'entête à tâter de vains espoirs,

 je me rappelle très bien que la mort guette

que la mort chasse

et avant que la musique ne passe

je danserai

et  je me nourrirai

de ces instants

de vérité

qui

parfois

s'invitent

à pas de velours

et vous allègent

s'invitent

et dispersent aux quatre vents

avec classe et humour

tous vos affreux moments

pour vous aimer tendrement.

 

Et après ?

Désarmée

Touchée

Redressée

Face-à-face à moi-même dans la glace

 je ne cillerai

 Face à l'œil sévère et juste de l'ami

 je ne me déroberai

Face aux bavardages de l'existence,

je tiendrai,

Face aux floraisons face à la beauté infinie d'un moment

Je me tairai

Et m'absorberai tout entière

A cueillir le jour et sa lumière

Face à l'inconnu lendemain qui me toise de si haut

 Sur mon petit radeau dansant au gré des courants

je me cramponnerai

De grâce !

 j'apprécierai la traversée,

Quitte à en déguster.

  • Un texte dans la même veine que "Eloge au plus près du cœur". L'aspiration à un mieux-être, à l'harmonie. Bientôt la concrétisation, peut-être... (Pensée avant départ en vacances)

    · Ago about 4 years ·
    The fisherman 295007 640 (1)

    frederik

    • oui j'espère ! oui rien de nouveau sous le soleil, on ne fait que redéployer les mêmes thèmes, depuis Epicure ou Epictète. c'est la recherche de l'ataraxie...

      · Ago about 4 years ·
      Mai2017 223

      fionavanessa

    • Bonnes vacances !

      · Ago about 4 years ·
      Mai2017 223

      fionavanessa

    • Merci Fiona. Je m'absente un peu, pour peu. Bonne continuation d'écriture, de lecture, d'harmonisation... Belle suite d'été et à bientôt. Au plaisir de vous lire, joli sourire.

      · Ago about 4 years ·
      The fisherman 295007 640 (1)

      frederik

  • bien mieux.

    · Ago about 4 years ·
    Bbjeune021redimensionne

    elisabetha

  • ok je m'incline. Tu montes sur le podium.

    · Ago about 4 years ·
    479860267

    erge

    • trop d'honneur, je suis votre obligée monsieur Ergé !

      · Ago about 4 years ·
      Mai2017 223

      fionavanessa

  • :) !!

    · Ago about 4 years ·
    W

    marielesmots

  • Tu excelles dans tous les domaines ! Non seulement, il n'est pas aisé d'inclure tous ces mots, mais de plus c'est très bien écrit, et écrit avec les tripes. J'aime la sensibilité qui t'anime... merci Fiona

    · Ago about 4 years ·
    W

    marielesmots

    • merci beaucoup marielesmotsdoux ! ;-)

      · Ago about 4 years ·
      Mai2017 223

      fionavanessa

  • quelle prouesse! mais je trouve cela un peu trop long(juste pour moi, bien sur) il me manque un peu de culture pour tout comprendre,

    · Ago about 4 years ·
    Bbjeune021redimensionne

    elisabetha

    • tu as raison je me le disais aussi et j'ai un peu raccourci !

      · Ago about 4 years ·
      Mai2017 223

      fionavanessa

Report this text