Se revoir

Christian Lemoine

Oh se revoir, s'embrasser, sans gêne ni retenue. Retrouver les affolements des débuts sans tordre le passé pour l'embellir, ni même le transformer. Se revoir quel que soit le temps, qu'il pleuve ou arrive à neiger, qu'il vente ou vienne à brûler de canicule. Se reprendre l'un l'autre, replonger dans le cou et les cheveux, s'enfouir entre les épaules, comme cette poitrine qui se soulève y attend l'oblation d'une bouche aimée. Baiser ces paupières blessées pour y boire le gris fébrile qui les trahit. Baiser ces paupières et y semer l'ombre bleue des nuits intenses. Oh se revoir. Comme on se découvre, laisser les mains émues réinventer les corps.

Report this text