Sea Wolf

dechainons-nous

Pour le plaisir de jouer

Ce 14 avril 1912 vers 23h je me tenais assis dans un transat, Tacite à la main.

Voyageant dans les flots de l'ouvrage je naviguais à vue. La grandeur et la décadence des empires conduisaient inlassablement au sombrage de la vacuité de l'existence humaine ne pouvant se soustraire à la divine providence.

Je venais de quitter la vieille Angleterre, nourri par des rêves de libertés et de grands espaces fuyant cette monarchie élitiste.

Les embruns froids et asséchés de Terre Neuve me décidèrent d'aller au Fumoir, lieu de rassemblement des célibataires de la troisième classe. Le Loch Lomond single mat coulait comme une fontaine de jouvence. Je me rempli un verre et pour éviter de m'éterniser dans ce cloaque je jetai à l'assemblée "Bande de Nyctalopes ! je vais aller me chercher un gros glaçon pour adoucir cette   vinasse.

En redescendant l'escalier pour rejoindre le pont inférieur ma vie a basculé, quand je dis "basculé" je pourrais tout aussi bien dire "chaviré" ! Rater la première marche n'est rien, ce sont les suivantes qui vous font payer l'addiction !

Du bastingage du septième ciel je suis passé à Pline l'ancien et médite sur les soulots !

Lcm 


Report this text