Septembre

Patrick Gonzalez

Peinture Eleonore Cotton


Un grand parc désert,
frissonnant de silence,
le soleil trop pâle pour dessiner nos ombres.
Des arbres fatigués, au vent froid qui s'élance,
quelques bancs désertés, blottis dans la pénombre.

Le miroir de l'étang qui se grise aux nuages,
Baudelaire et Musset sont partis en voyage,
douce mélancolie qui ouvre son cartable,
aux heures assoupies, aux jours interminables.

Cote à cote, fiévreux,
le rêve nous rassemble,
ce chemin sinueux où nos vies se mélangent,
bras autour de ta taille, les regards qui s'échangent.
Toi, moi, tous les deux et nos lèvres ensembles.

  • C'est beau, et ça me parle...

    · Ago about 4 years ·
    Yeza 3

    Yeza Ahem

  • C'est beau chez toi, j'aime même la peinture!;))

    · Ago about 4 years ·
    Loin couleur

    julia-rolin

  • Peut-être que les quelques bancs désertés pourront permettre une halte sentimentale ! où, les mains partagées, les regards échangés, et les baisers passionnés attiseront le rêve ! puis cote à cote, sur le chemin, la fièvre conduira... au nirvana :-) j'aime tes mots Patrick qui enflamme l'imagination ;-)

    · Ago about 4 years ·
    12804620 457105317821526 4543995067844604319 n chantal

    Maud Garnier

  • Je veux bien la faire cette ballade dans le parc, bercer l'été qui meurt, marcher dans les allées d'un pas lent, qui sent l'amour....

    · Ago about 4 years ·
    10649936 783794645011859 1937303978654264566 n(22)

    Catherine Robert

  • Celà rappelle plutôt novembre ;-)
    je suis née en septembre un jour de canicule ;-)

    · Ago about 4 years ·
    Default user

    Joelle Teillet

    • Dis, tu ne serais pas un peu contrariante toi ? ;-))

      · Ago about 4 years ·
      Pat

      Patrick Gonzalez

    • Je suis en septembre contrariant ;-)
      Ton poème est très beau comme toujours :-)

      · Ago about 4 years ·
      Default user

      Joelle Teillet

    • ;-)))

      · Ago about 4 years ·
      Pat

      Patrick Gonzalez

Report this text