Shopping.

jireoparadi

J’aime les matins moi. Ici. Face à l’océan sur l’anse de S…

—  Bon ? Tu nous a prévu quoi alors Léa ?

On s'est installé à deux pas du Forum à la terrasse de « L'E… » et on prend un café et le temps de discuter de choses et d'autres avant d'attaquer. Je suis claqué.

Un 1er jour de soldes c'est toujours dingue.

Soit on cartonne et c'est l'euphorie, on passe la journée à se dire qu'on est les meilleurs, si ça dure on est les stars pendant quelques semaines, soit on se plante et c'est coup de fil de Jérôme en continu, à combien on est, et pourquoi, et à combien est untel et comment ça se fait, et, et, et , et, ............ Mais j'en sais rien moi bordel !!! Comment tu veux que je t'explique ça toutes les 5 minutes ? Est ce que je maitrise les cerveaux de toutes les nanas de la rue de Rennes ou de celles de Réaumur ????

Bref, ça fait chier tout le monde mais la certitude que tout rentre dans des cellules Excel est inscrite dans son code génétique à Jérôme. Il nous a récemment pondu un tableau d'analyse de nos ventes en temps réel qui devrait nous permettre « d'optimiser » les plannings de nos vendeuses, d'ailleurs, il s'est rendu compte, tenez vous bien ! Qu'une vente moyenne chez nous durait environ 9 minutes… « Douche comprise ? »,  J'ai rajouté.

Ça ne l'a pas fait rire…

Pour le moment ça n'a pas sonné et on sirote notre latte tranquillement avec Léa.

 

J'aime les matins moi. Ici. Face à l'océan sur l'anse de S… tout seul ou avec Alice. Dans un train. Dans le métro même. Dans notre lit avec Caroline. Seul sur Dasaswamedh Ghat alors que la ville s'éveille, mon verre de thé à la main. Ou sans. Juste le spectacle de la rue, de l'océan. Et le silence…

Ça me laisse toujours l'impression que quelque chose de bien est possible…

 

—  Ecoute, je voudrais qu'on aille à la boutique de Forum, Beaurepaire, Rivoli, Rosiers, on  pourrait aussi passer par Réaumur.

—  « On pourrait aussi passer »… Je n'en sais rien moi Léa, on va là où tu as des trucs intéressants à me montrer, comment ça se passe avec ton directeur de Forum à propos ?

—  Ben, justement, c'est bien qu'on démarre par là. Ça fait un moment que je piste des choses pas nettes sur cette boutique, lui a des horaires un peu fantaisistes, je n'ai jamais vraiment d'explication, il connaît son job tu vois ? Mais gère un peu son truc comme si c'était lui le propriétaire, avec son équipe aussi d'ailleurs.

—  Tu lui en as parlé ? Il dit quoi ? Et son équipe ?

—  Ben justement, quand je lui en parle, il me prend un peu de haut, un peu dans la provoc tu vois ? Pas agressif, juste ce qu'il faut pour me casser les pieds. En gros, j'ai l'impression qu'il me prend pour une conne.

—  Et son équipe ?

—  Silencieuse.

—  Même la grande blonde ? Elle a l'air plutôt direct cette jeune femme non ?

—  Oui. Sauf quand tu abordes les sujets de son boss. Silence radio pour elle et les autres. Genre chape de plomb tu vois ?

—  Bon écoute, on ne commence pas par lui ; si ça se passe mal ça va nous foutre la journée en l'air. On démarre par République, et puis on voit. Tu ne le préviens pas, on verra ce soir.

—  Mais on va y passer hein ? J'en peux plus en fait de cette situation.

—  Oui, on y passe. Mais on ne se pourrit pas la journée. On s'occupe des gens qui en ont vraiment besoin et on regarde ce soir. Allez, je nous recommande un café et on file.

 

Métro jusqu'à République. Le temps pour moi de passer un coup de téléphone.

—  Gwen, c'est Lucas, ça va ?

—  Ola Lucas ! Oui et toi ? Qu'est ce que je peux faire pour toi.


Je vous ai déjà parlé de Gwen ? Gwen ! Du contrôle de gestion ! La nana belle comme un cœur qui enquille les préparations budgétaires aussi vite que ses shooters en soirée et qui rit quand je la drague.

—  Ça va Gwen, merci.  Juste un petit service. Tu peux me ressortir les écarts d'inventaire de la boutique du Forum, j'aimerais que tu compares avec les retours clients, et si possible que tu me dises sur quelles journées de la semaine on en a le moins…

—  Oh la ! Toi, tu m'annonces une journée « C'est terminé ». Il te faut ça pour quand ?

—  Ben… En fait on voudrait y aller ce soir avec Léa. Si tu peux avant c'est bien, sinon, pas grave.

—  On it ! Je te bascule ça avant midi.

—  Gwen, si tu réussis ça je t'invite à déjeuner.

—  Oui, bon… Ben ne rêve pas quand même hein ?

—  T'as raison. Désolé.

—  Menteur », Elle balance  en riant.

—  Bye Gwen à toute.

—  Tu repasses au bureau ce soir ?

—  Je ne sais pas pourquoi ?

—  Ben… A défaut du déj, on aurait pu aller fumer une cigarette ensemble avant que je quitte Hombre… Tant pis.

—  Bon, je repasse. Bye.

 

On démarre par rue Beaurepaire, la boutique est jolie et il n'y a pas encore trop de monde, on a le temps de discuter avec les filles. Qui ont la pêche et sont contentes de nous voir.

—  Oh ! Bonjour Léa, bonjour Lucas, ça faisait un petit moment qu'on ne vous avait pas vu.

—  C'est plutôt bon signe quand vous ne me voyez pas, on est comme les médecins ou les garagistes nous vous savez, le plus souvent sous les bagnoles déglinguées ou au chevet des malades…

—  Bon, et là alors j'ai quoi ?

—  Ben je ne sais pas encore, Léa va vous ausculter et on vous dit ça après… Mais ça n'a pas l'air bien inquiétant en tout cas. Bon, alors vous me racontez comment ça va ?

—  Bien Lucas, très bien, on a fait une belle saison, les clientes apprécient le magasin et ma dernière recrue, la jeune Amel, vous ne la connaissez pas encore je crois, elle est formidable, bref tout va bien, juste une instant… Bonjour Madame, bienvenue… Je peux vous laisser un instant Lucas, je vais voir comment ça se passe à l'étage ?

—  Allez y Véronique, je fais un tour de la boutique.

Rapide… La boutique est parfaite, du sol au plafond, aucune fausse note et je passe plus de temps à répondre aux textos d'Alice qui me demande si je me suis décidé pour le déjeuner de samedi chez les parents. Je n'en sais rien encore et préfèrerais passer la journée seul mais elle insiste. Je lui dis que sans doute ; j'irai, c'est sûr, je ne sais pas dire non. Encore moins à ma sœur.

Je vérifie la propreté des cabines, jette un œil sur les plannings de la journée, passe faire un tour en réserve – rangée au cordeau – et échange quelques mots avec les vendeuses présentes qui ont toutes la grande forme, vais retrouver Léa et Virginie.

—  Alors Lucas, votre avis ?

—  Vous connaissez mon coté « grand malade » du détail ? Et bien là franchement… Rien à dire. Votre boutique est top, tout est en place, votre équipe sait ce qu'elle a à faire et en plus a le sourire… Qu'est ce que vous voulez que je vous dise, c'est génial, c'est tout. On va vous laisser parce qu'on doit aller voir vos collègues. Un grand bravo Véronique c'est excellent. Vraiment. On y va Léa ?

—  Vous ne prenez pas un café avant ?

—  Merci Véronique, c'est adorable, mais on doit filer, je repasse pour une visite plus longue dans quelques semaines et on se voit à la convention de toutes façons.

—  Oui, c'est exact. Bon, à bientôt et merci ce votre visite. A bientôt Léa.

—  A ce soir au téléphone pour nous. Bonne journée Véro. », Elle lui rajoute avec un énorme sourire.

 

—  Alors ?

J'adore cette Léa… Tout sauf une executive woman, toujours à douter d'elle. Bon, je lui en remets une couche.

—  Alors quoi ?

—  Ben t'en a pensé quoi ?

—  Je viens de te le dire Léa. C'était génial vraiment. Quand je pense dans quel état était cette boutique il y a 6 mois t'as vraiment fait du beau boulot avec cette fille. Si toute la journée est comme ça, c'est top.

—  Euh… Pas certain que tout soit comme ça. Bon mais au  moins tu démarres détendu.

—  T'as raison. Bon, on file à Rosiers ? Attends, ne bouge pas un instant.

Je viens de voir une photo qui m'a surpris à la vitrine de l'agence de voyages, on dirait Cochin, je pousse la porte.

—  Bonjour Monsieur, on va fermer en fait.

—  Ah… Désolé, j'avais juste une question, le séjour qui est affiché en vitrine là, il est toujours d'actualité ou c'est un truc pour juste me faire rentrer ?

—  Lequel Monsieur ?

—  Kerala et Lacquedives.

—  Ah ! Je ne peux pas vous dire, c'est ma collègue qui s'occupe de l'Asie, elle sera là cet après-midi. Vous pourriez repasser ?

—  Ça risque d'être compliqué aujourd'hui mais je peux en toute fin de journée ou téléphoner.

—  Non, vous allez vous arracher les cheveux, c'est un plateau, les filles sont supers mais très difficiles à joindre. Non, le mieux c'est vraiment que vous puissiez repasser, vous demandez Emma.

—  J'adorerais… Vraiment. Mais là j'ai un peu de boulot en fait. Je suis déjà en train de faire attendre ma collègue, c'est jours de soldes chez nous et on reste ouvert tard. Demain matin ?

—  Demain, elle sera en repos. Mais si vous me laissez votre numéro et ce qui vous intéresse, je lui demande de regarder et de vous rappeler.

—  Vous feriez ça ?

—  Je ne vous promets rien...

—  Non, non, ça ne mérite pas ça. Bon je vous le laisse. Vous avez noté le séjour qui m'intéressait ?

—  Kerala ?

—  Oui c'est ça.

—  Séjour ? Vol ?  Combien de temps ? Je lui dis quoi moi à Emma ?

—  …/...

—  Ma collègue. Celle qui va vous rappeler. Je lui dis quoi ?

—  Pardon, j'ai juste été surpris 2 secondes. Elle s'appelle comment votre collègue ? Non. Pardon, oubliez ma question.

—  Emma, pourquoi ?

—  Pour rien. Dites lui Kerala/Laquedives, j'ai juste besoin d'un vol et de mes 2 premières nuits, après je me démerde.

—  Je suis pas sûre que ce soit possible sur ce séjour, on est une agence de voyages vous savez ? On vend des produits tout packagés ou alors le minimum, genre le vol, autre chose si ce n'est pas possible ?

—  Dites lui : « Loin, Silence, Ailleurs, Longtemps… »

—  OK, je vais essayer de ne rien oublier. A bientôt monsieur…

—  D'Ancourt. Lucas D'Ancourt.

—  Parfait. Au revoir Monsieur Dancourt passez une très bonne journée.

—  Au revoir Mademoiselle. Bon ! On y va Léa ?

—  Ben, quand tu veux en fait Chef.

—  Go !


Il fait beau. On choisit les pieds. Rue du Temple direction la Seine.

  • Heureuse de vous revoir J'adore votre plume extraordinairement originale ... merci pour cette ballade dans la capitale ... I love Paris ... bien amicalement

    · Ago almost 4 years ·
    For%c3%aat f%c3%a9e coiffe coiffe coiffure casque f%c3%a9e plume coiffe belly dance bandeau fleur coiffe burning man

    rosedulas

  • Ah contente de retrouver Lucas !!! :-)

    · Ago almost 4 years ·
    Ade wlw  7x7

    ade

    • Merci Ade.
      Contente que tu sois contente

      · Ago over 3 years ·
      Img 1097

      jireoparadi

  • Il est bien sage Lucas aujourd'hui ! ;)

    · Ago almost 4 years ·
    Ananas

    carouille

    • Merci Carouille de ton passage.
      Oui, il est bien sage.
      Ben, en fait, il essaye juste parfois de bosser sans trop glander, de ne pas tout voir en gris, bref, d'être normal quoi..
      A bientôt

      · Ago over 3 years ·
      Img 1097

      jireoparadi

  • Par la vidéo aussi !

    · Ago almost 4 years ·
    Image

    Ana Lisa Sorano

    • Merci beaucoup Ana Lisa de ton passage.
      Elle est belle cette vidéo n'est ce pas ?

      · Ago over 3 years ·
      Img 1097

      jireoparadi

  • Très intéressée par ce texte encore mystérieux.

    · Ago almost 4 years ·
    Image

    Ana Lisa Sorano

  • Merci d'être là, merci pour ce texte...
    Tellement hâte de connaître la suite.
    L

    · Ago almost 4 years ·
    Holi le festival des couleurs inde

    joanandmom

    • Ben ok

      · Ago over 3 years ·
      Holi le festival des couleurs inde

      joanandmom

    • J'étais juste contente d'avoir de ses nouvelles... Comme Emma

      · Ago over 3 years ·
      Holi le festival des couleurs inde

      joanandmom

    • Et vas t il repasser à l'agence de voyage?

      · Ago over 3 years ·
      Holi le festival des couleurs inde

      joanandmom

    • suspens

      · Ago over 3 years ·
      Holi le festival des couleurs inde

      joanandmom

    • Il faudrait quand même qu'il écoute sa messagerie

      · Ago over 3 years ·
      Holi le festival des couleurs inde

      joanandmom

    • Et oui, c'est ballot, mais parfois la personne attends une réponse... Et l'attente c'est pas forcément son truc, vois tu...

      · Ago over 3 years ·
      Holi le festival des couleurs inde

      joanandmom

Report this text